Le roi cassé

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Un monde

Genre :

Drame

Fantastique

Guerre

Sortie :
ISBN : 2203391405

Résumé de l'album Le roi cassé

11 novembre 1918 -Simon Virjusse a déserté et se cache dans une maison abandonné. Il attend la fin de cette boucherie que fut la Grande Guerre. L'armistice sera signé qans quelqes heures. 
Malheureusement, deux soldats allemands s'approchent de sa planque.
Le soldat Virjusse tuera les deux allemands, mais sera tué par une grenade, faisant de lui la dernière victime de la guerre.
La Mort, qui est écoeuré par cette horrible boucherie, propose à Virjusse un marché : remonter le temps 9 mois en arrière, et modifier le futur de Simon...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le roi cassé

Le Roi Cassé est la nouvelle oeuvre de Dumontheuil, l'auteur de "Qui a tué l'idiot?"(casterman).
Un auteur assez exceptionnel au dessin et à l'écriture. Il a aussi travaillé avec Eliane Angeli sur "Le singe et la sirène" et "le singe et la Dame Blanche", ainsi que sur "La femme floue" C2 tomes Casterman).
Dumontheuil a changé son style pour "Le Roi cassé". Un style proche de Blain, David B.,...
Avec cette oeuvre, il s'attaque à la première guerre mondiale pour dénoncer l'absurdité, l'horreur de la guerre, mais sans s'attarder sur le champ de bataille ou les tranchées.
C'est surtout la vie derrière le front que l'on voit. La stupidité des gens pour faire de Virjusse un héros. La stupidité des généraux pour le sacrifice de Virjusse.
Quelques scènes fortes et dérangeantes ponctuent l'album, comme la scène des "gueules cassées" (assez dure quand même).
L'aspect fantastique avec la rencontre de la Mort ou des "anges-secrétaires" au Paradis (moment assez humoristique) se mélange dans l'histoire avec harmonie.

Dumontheuil signe une oeuvre forte, poignante, dérangeante sur 96 pages que vous n'oublierez pas de sitôt.

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec Nicolas Dumontheuil pour La Colonne

Interview réalisé par Melville et Placido au FIBD d'Angoulême 2014
On voulait commencer par parler de la création du projet, parce que si on regarde votre bibliographie, vous êtes quasiment toujours seul sur vos BD et là vous travaillez avec un scénariste. Oui, c’est pratiquement la première fois. J\'avais déjà travaillé avec quelqu\'un, on avait fait le scénario à deux, pour Le Singe et la Sirène, mais là c\'est différent car on m\'a vraiment proposé un scénario. Christophe Dabitch c\'est un copain, on travaille dans le même atelier à Bordeaux, il y a longtemps qu\'on se connait, on est parti en voyage en Afrique ensemble... Et puis on a entendu parler de cette histoire – parce qu’il est tiré de faits réels ce scénario – je ne sais plus comment mais en tous cas ça nous a intéressé et on s\'est dit que ça serait bien de faire quelque chose avec ça [...]

Lire la suite ›