LE RESEAU PAPILLON #6 Une guerre sans fin

voir la série LE RESEAU PAPILLON
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

JUNGLE

Genre :

Aventure

Guerre

Historique

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782822235624

Résumé de l'album Une guerre sans fin

Printemps 1942. L'occupation permanente rend le quotidien de la zone occupée particulièrement difficile et les temps sont durs au village de Saint-Céneri-le-Gérei. André aide des rescapés de l'opération Porto, qui vivent dans la clandestinité au milieu des bois. Les soldats allemands sont à leur recherche, il faut les aider à s'échapper, d'autant que l'une d'elle est grièvement malade. Gaston, Élise, Arnaud et François vont ruser pour les aider à s'en sortir et détourner des tickets de rationnement !

Par Fredgri, le 08/05/2022

Notre avis sur l'album Une guerre sans fin

Au fil des mois qui passe, en temps de guerre, la situation s'aggrave de plus en plus. Chacun essaye de survivre avec les quelques tickets de rationnement qui leur permettent de récupérer un peu de nourriture, et dans cette ambiance, il est de plus en plus difficile d'aider les résistants clandestins qui se cachent.

Plus que jamais, les auteurs refusent d'affadir leur propos, même s'il s'agit d'une série prétendument "jeunesse". Nous sommes bel et bien en pleine guerre, il y a une réalité, une tension qui est dorénavant le quotidien de ces jeunes héros qui refusent de capituler devant l'ennemi.
Cette fois, l'accent est mis sur la situation qui se précarise de plus en plus, la famine, les résistants clandestins qui peinent à survivre. Car bien au-delà du courage, il est important de comprendre qu'il était aussi question de traverser le quotidien, de trouver à manger, quitte à se rationner, et que cette existence était rythmée par les astuces à trouver pour continuer le combat tout en traversant les problèmes…
Et cet album en est le parfait exemple. Chaque situation, chaque nœud qui se présente doit avoir une solution qui permet de mettre en avant une problématique liée à la guerre, de mieux comprendre le contexte ! D'où l'importance aussi de lire le dossier final qui met en lumière des détails évoqués dans les dialogues. C'est passionnant !

Un sixième volume tout aussi fort et profond que les précédents. L'écriture est très bien rythmée et les dessins expressifs comme il faut !

Vivement recommandé !

Par , le

Les albums de la série LE RESEAU PAPILLON

Nos interviews liées

A l'occasion de la sortie du tome1 de l'integrale Amerikkka

Sceneario.com : Bonjour Nicolas. Ton actualité est la sortie du premier tome de l’integrale d’Amerikkka en ce mois de mars. Mais avant d’aborder autre chose, peux tu faire une présentation de Nicolas Otero et de son parcours pour en arriver à la BD ?
Nicolas Otero : Le truc horrible à faire, de base, histoire de bien commencer!!!^^ J'ai 34 ans, dans la BD depuis bientôt dix ans (rhaaa!), et mon parcours peut se résumer ainsi...chaotique!!! Le dessin m'a gratté d'aussi loin que je me souvienne, apaisé autant qu'il me grattait aussi...J'ai compris assez tard qu'on pouvait réellement en faire un métier malgré que je l'ai toujours su...et après moultes aventures dantesques, j'ai atterri à Lyon et suis sorti diplômé de l'ecole Emile Cohl, un contrat BD déjà en poche malgré mon incapacité chronique à anticiper ou à gérer quoi que ce soit dans toute cette affaire!!!!! Cours et confus, dessiner et apprendre à le faire le mieux possible pour pouvoir en vivre et continuer à le faire encore longtemps, tels étaient les objectifs, la BD étant juste le langage qui me sied le mieux, où je me sens bien [...]

Lire la suite ›