LE PROJET BLEIBERG #2 Deep zone

voir la série LE PROJET BLEIBERG
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Adaptation

Aventure

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782205076448

Résumé de l'album Deep zone

Janvier 1943. La résidence du Berghof dans les alpes bavaroises. Heinrich Himmler raconte au fürher comment il a connu le professeur Bleiberg et ce qui lui a couté la vie, ainsi qu'à quatre membres de la garde d'Himmler et onze soldats du camp. Tout cela a cause du patient 302.

De nos jours. Jérémy, Jackie et Eytan font une pause sur une aire d'autoroute. La mort du père de Jérémy l'a mis sur la piste d'un complot international qui prendrait ses sources pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'ils attendent Eytan, ils reçoivent un coup de fil d'une femme nommée Elena qui leur annonce qu'elle a tué Bernard Dean, un membre de la CIA. Elle leur dit ensuite que ses hommes vont bientôt arriver pour s'occuper d'eux. Jérémy court prévenir Eytan, mais il est trop tard...

Par Berthold, le 16/10/2017

Notre avis sur l'album Deep zone

Avec Le Projet Bleiberg, Le Tendre et Peynet nous proposent un thriller d'une rare efficacité, au suspense tendu. Une adaptation très réussie du roman de David S.Khara.

Avec ce second tome, l'action prime. Au milieu de tout cela, nous en apprenons un peu plus sur le père de Jérémy, sur le complot et sur le fameux patient 302, ainsi que sur cette Elena qui est sur la piste du trio.
Serge Le Tendre est un très bon scénariste, il montre aussi qu'il est un bon adaptateur. Avec ce second volet, il écrit quelques passages forts. Son scénario et le découpage permettent de bien mettre en avant les sentiments, les sensations ou les émotions de ses personnages. Même pour ceux qui connaissent le roman, on peut être surpris au détour de quelques passages.

Frédéric Peynet réalise un travail remarquable que ce soit aux dessins ou aux couleurs. Les planches sont magnifiques, les scènes d'action sont impressionnantes. Ca bouge, c'est rythmé, c'est nerveux, ça frappe, toujours accompagné par un peu d'humour. Peynet a du talent et cela se voit. C'est rare de voir un travail aussi maitrisé que ce soit pour le dessin et les couleurs, pour une adaptation de ce genre. Quand je vois ces couleurs de ciel rougit par le soleil, je me dis que nous touchons à la perfection.

Ce second tome confirme tout le bien que nous pensions lors de la sortie du premier opus.
Un titre très intéressant.

 

Par , le

Les albums de la série LE PROJET BLEIBERG

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Frédéric PEYNET et sa série Le Feul

Sceneario.com : Bonjour Frédéric, afin de faire plus ample connaissance, pourriez-vous nous expliciter votre parcours d'auteur au sein du 9ème art ?
Frédéric Peynet : J'ai débuté en 1999, chez Pointe Noire, aux côtés de la scénariste Isabelle Plongeon. Nous avons publié « Les Apatrides », un tome qui resta sans suite pour cause de faillite de l'éditeur. Parallèlement, toujours avec Isabelle, nous avons créé une trilogie intitulée « Toran », parue chez Nucléa entre 2001 et 2003. Puis j'ai rencontré Jean-Luc Istin qui démarrait « Les Contes du Korrigan » et cherchait des dessinateurs pour illustrer les histoires des frères Le Breton. Ce fut l'occasion pour moi d'entrer chez Soleil par le biais d'un album collectif. Comme je connaissais déjà Jean-Charles Gaudin depuis quelques années, et que l'envie de créer une série tous les deux était présente, nous avons lancé « Le Feul » dont le dernier tome est sorti mi janvier [...]

Lire la suite ›