LE PROFESSEUR BELL #3 Le cargo du roi singe

voir la série LE PROFESSEUR BELL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Sortie :
ISBN : 2840557525

Résumé de l'album Le cargo du roi singe

Le professeur Bell broie du noir chez lui, avec pour seule compagnie, son facétieux fantôme. C'est alors qu'un vieil ami, Ossour, vient sonner à sa porte.
Celui ci vient annoncer au professeur qu'il lui avait ramené un cadeau du Siam : un singe de 5 mètres de haut, et que celui ci vient de s'échapper du bateau qui le ramenait à Edimbourg.
Le professeur se rend alors sur le port, et se rend rapidement compte que le singe ne s'est pas enfui, mais qu'il a été enlevé.

Par Gdseb, le NC

Notre avis sur l'album Le cargo du roi singe

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle de King-Kong. Mais rapidement le récit dérape, et Sfar se lance, au travers de Bell, dans une étude pseudo scientifique. C'est toujours aussi drôle et érudit.
Ce personnage qu'est le professeur Bell est vraiment une réussite : à la fois chimiste, philosophe, naturaliste, spécialiste en paranormal : bref, un personnage sur mesure pour laisser libre cour à l'imagination et l'intelligence de Sfar.
Il faut remarquer que le dessinateur a cette fois ci changé. Tout en respectant le style de Sfar, Tanquerelle imprime sa marque, avec un trait plus fin.
Une mention spéciale à brigitte Findakly pour ses couleurs : elles rendent une ambiance parfaite et très prenante.
J'attends avec impatience la suite des aventures de cet étrange et fascinant professeur, prévue en principe pour la rentrée 2003.

Par , le

Les albums de la série LE PROFESSEUR BELL

Nos interviews liées

Interview de Hervé Tanquerelle

Sceneario : Peux-tu nous raconter ton parcours et celui de ton scénariste, qui est aussi ton beau-père ? Comment êtes-vous venu à la BD ?

Hervé Tanquerelle : Pour moi cela s'est mis en place dès l'enfance, il y a toujours eu des Bandes Dessinées chez moi. Le dessin était très présent dans ma famille et ma mère avaient eu des envies artistiques inassouvies que j'ai finalement peut-être concrétisées. Après avoir étudié 3 ans à l'école d'arts graphiques Emile Cohl de Lyon, je suis ensuite revenu sur mes terres d'origine à Nantes.
Pour Yann c'est tout nouveau. Il s'est découvert une sensibilité artistique sur le tard mais a toujours été un créatif à sa façon. Et il a toujours été lecteur de BD.


Sceneario : Quelles ont été vos motivations ? Elles ont sans doute été différentes pour chacun de vous ?

Hervé Tanquerelle : 
Il y a d'abord une volonté commune de raconter une histoire vraie, celle d'une poignée de gens qui ont refusé la société qu'on leur destinait et ont fondé une communauté pour vivre en autosuffisance et en autogestion [...]

Lire la suite ›