LE PRINCE DE LA NUIT #1 Le chasseur

voir la série LE PRINCE DE LA NUIT
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Sortie :
ISBN : 272341793X

Résumé de l'album Le chasseur

Après la lecture J'attends d'acheter la suite avec beaucoup d'impatience : cette traque à travers les siècles d'un vampire par une famille de père en fils aîné s'annonce passionnante, et j'espère que l'intrigue ne souffrira d'aucun essoufflement!! Les personnages aussi m'ont beaucoup plus : la lâcheté et la faiblesse des gens de l'époque (accusation de sorcellerie...), la dureté du héros Thibault (pour ce tome), et le tourment de son descendant de 1933... Ce sont des personnages forts, pas forcément sympathiques (Thibault par exemple, qui viole pour ainsi dire sa femme - typique de l'époque moyen-âgeuse), mais avec beaucoup de caractère, qu'ils soient heureux ou qu'ils soient tristes.

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Le chasseur

Alors, je fais ma petite critique BD du moment. J'ai commencé hier la série "Le prince des Ténèbres". J'ai été agréablement surpris. D'habitude, je n'aime pas trop les BD aux traits précis comme Swolfs dessine dans sa BD. Mais je l'ai beaucoup appréciée, car il dessine vraiment bien. Et je trouve les couleurs très belles (en particulier les reflets, surtout sur la couverture).

Après la lecture J'attends d'acheter la suite avec beaucoup d'impatience : cette traque à travers les siècles d'un vampire par une famille de père en fils aîné s'annonce passionnante, et j'espère que l'intrigue ne souffrira d'aucun essoufflement!! Les personnages aussi m'ont beaucoup plus : la lâcheté et la faiblesse des gens de l'époque (accusation de sorcellerie...), la dureté du héros Thibault (pour ce tome), et le tourment de son descendant de 1933... Ce sont des personnages forts, pas forcément sympathiques (Thibault par exemple, qui viole pour ainsi dire sa femme - typique de l'époque moyen-âgeuse), mais avec beaucoup de caractère, qu'ils soient heureux ou qu'ils soient tristes.

Par , le

Absolument génial !
Ce premier tome promet une histoire fabuleuse... entre le Maître des vampires (Kergan) et la descendance de Messire Jehan. Les dessins sont magnifiques et les couleurs admirables ! L'ambiance austère que dégage Sir Kergan est véritablement puissante. Ainsi, Sophie et Yves Swolfs ont réussi un beau scénario.
Je recommande cette série à tous ceux qui ne l'ont pas encore lue ! : -)

Par , le

Swolf plante là, tout les éléments de sa série, hors du fait qu'il n'y a finalement pas vraiment d'idée originale, cet album est quand même très agréable à lire et c'est principalement du aux dessins extremement précis de Swolf et aux couleurs très fines de sa femme.
Mais pour que "Le prince de la nuit" devienne vraiment une grande série il lui faudrait certainement plus d'expression et plus de personnalité propre, on a vraiment l'impression de lire un énième ersatz du "Dracula" de Stoker avec moins d'âme, dommage.
Donc les personnages, la quête ancestrale etc. Tout est mis pour alimenter une série qui se présente malgré tout assez accrocheuse même si j'ai vraiment eu du mal au début, finalement ça vient assez rapidement.

Par , le

Les albums de la série LE PRINCE DE LA NUIT

Nos interviews liées

Interview de Yves Swolfs

Sceneario.com : Le tome 4 de Légende vient de sortir fin octobre. C’est la fin du flash-back, peut-on dire la fin d’un premier cycle? Swolfs : C’est l’avant-dernier tome du cycle, et toute la résolution va se faire dans le tome 5. J’aurai un sixième tome, un peu différent, beaucoup plus poétique, plus fantastique que les précédents. Il prolongera l’évolution des personnages mais je ne sais pas s'il va s’inscrire dans un nouveau cycle.

Sceneario.com : Dans le premier tome vous parlez d’un Chevalier errant, donc il ne sera jamais Duc. Swolfs : Oui, ou alors pas longtemps, de toute façon, il n’aimerait pas ça.

Sceneario.com : Dans tous les tomes, Florianne est un peu le pion, le jouet de Shagan. Elle n’apprécie pas le duc, et pourtant dans le tome 4, elle se range à ses côtés. Swolfs : Oui, j’avais imaginé le personnage, une victime de Shagan parmi d’autres [...]

Lire la suite ›