LE PREMIER MIRACLE #1 Tome 1

voir la série LE PREMIER MIRACLE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782344041994

Résumé de l'album Tome 1

Benjamin Horwood, docteur en histoire des sciences occultes, est tiré de ses vacances en Bourgogne par Karen Holt, agent du MI-6, qui l’emmène manu militari à Londres. Elle fait partie d’une équipe quasi secrète du Secret Service, créée pendant la Seconde Guerre Mondiale pour surveiller les nazis recherchant des reliques. Et la cellule est sur les dents suite à la survenue de mystérieux événements et de plusieurs meurtres.

Or, ces agents se faisaient aider par le mentor de Benjamin, le professeur Wheelan. Mais ce dernier est mort dans un accident de voiture alors qu’il tenait une piste sérieuse. Le MI-6 compte sur son ancien élève pour reprendre l’enquête.

Par Legoffe, le 22/11/2021

Notre avis sur l'album Tome 1

Il n’étonnera pas grand monde que Didier Convard ait été chargé d’adapter le roman de Gilles Legardinier. Le scénariste est, en effet, connu pour être un maître en matière de récits ésotériques avec, notamment, le cultissime Triangle Secret.

Or, les ingrédients de base sont, ici, assez proches de la célèbre série. Il est encore question d’alchimie et de complots ourdis pour retrouver les pièces d’un puzzle dont le but nous échappe encore. Mais le prix à payer est, cependant, élevé, avec des voyages à travers la planète et déjà quelques morts.

L’enquête du MI-6 a de quoi intriguer. Que recherchent les meurtriers et dans quel but ?
Le scénario mêle habilement des faits ou personnages historiques bien réels avec des mystères fictifs. Cela donne un certain crédit à des faits pourtant peu vraisemblable. Suffisamment, en tout cas, pour que la BD se lise avec intérêt.

Mais Didier Convard a toutefois dû composer avec une contrainte forte, qui va avoir une réelle incidence sur l’histoire : l’adaptation doit être bouclée en deux tomes ! Un sacré challenge, même pour une star de la bande dessinée.
Dès lors, si l’essentiel fonctionne bien, le récit manque d’intensité dramatique. On passe d’un lieu à un autre sans réelle transition, sans avoir le temps d’apprécier un climat, une ambiance.
De la même façon, les personnages ne se livrent pas beaucoup et semblent se laisser porter par les faits.

Les dessins sont à l’image du scénario. Ils sont travaillés, propres. Olivier Brazao sait aussi bien travailler ses décors, détaillés, et ses protagonistes, le tout dans un style réaliste. Il leur manque juste, peut-être, un peu d’originalité. A moins que ce sentiment soit dû à la mise en couleurs, qui n’est pas très naturelle ?

Voilà donc une aventure ésotérique qui remplit assez bien sa mission, celle de distraire le lecteur. Elle restera, néanmoins, une oeuvre mineure dans la longue et impressionnante carrière de Didier Convard. Tiens, et si j’allais lire l’autre nouvel album de l’auteur, Rectificando, issu du Triangle Secret ? Ce serait l’occasion de repartir du bon pied, les histoires dérivées du Triangle Secret ne m’ayant jamais déçues.

Par , le

Les albums de la série LE PREMIER MIRACLE

Nos interviews liées

Entretien avec Didier Convard

Sceneario.com : Nous sommes dans la série des Gardiens du sang, avec le Triangle secret et I.N.RI., doit on parler de saga ou de feuilleton?
Didier Convard : C'est vraiment un feuilleton, depuis le Triangle secret qui est né d'un roman que j'avais écrit il y a une vingtaine d'années et que je n'avais jamais publié.
Sceneario.com : Il a été publié depuis. Didier Convard : Tout à fait, il a été publié depuis, mais je l'ai revisité car la bande dessinée est intervenue entre temps, j'ai du changer quelques axes d'écriture. Ce roman, je l'avais fait lire à Jacques Glénat et c'est lui qui a eu l'idée de l'adaptation en bande dessinée. J'avais un roman de 700 pages, le travail était titanesque. Il y avait plusieurs flashbacks dans le roman, il y en a beaucoup que j'ai traduit dans le triangle secret en quatorze ou quinze pages et puis, il y avait un gros qui était I [...]

Lire la suite ›

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Didier Convard

Sceneario.com: Concernant le Triangle Secret, vous avez réalisé 7 tomes, un one-shot, une deuxième saison est apparue avec INRI qui se terminera avec la sortie du 4° tome en avril prochain, y aura t-il une 3° saison?
Didier Convard: Oui. La troisième saison se rapprochera du Triangle Secret, puisqu'elle se passera du coté des Gardiens du Sang. Le Triangle Secret et INRI raconte l'histoire du coté du Christ, l' histoire des Héritiers du Christ, mais quand j'ai écrit le Triangle Secret il y a une vingtaine d'années, sachant qu'il est sorti en Bande Dessinée qu'en avril 2000, j'avais fait un énorme travail composé de plusieurs chapitres: Le triangle Secret avec INRI qui était dans le triangle Secret, une sorte de flashback du Triangle Secret. Lorsque j'ai adapté le Triangle Secret en Bande Dessinée je me suis aperçu que je n'avais pas assez de place, en accord avec les dessinateurs et l'éditeur, on c'est dit qu'on allait se donner le temps de travailler ensuite sur INRI [...]

Lire la suite ›