Le pendule de Foucault

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Anticipation

Aventure

Religion

Sortie :
ISBN : 9782723488457

Résumé de l'album Le pendule de Foucault

Six siècles se sont écoulés depuis que les humains dans une dernière folie meurtrière ont détruit toute civilisation. Le désert, les forêts et les mers ont pratiquement effacé toute trace du passage des hommes, rares sont les vestiges qui peuvent témoigner de leur passé.
La connaissance s'est évaporée, la terre est redevenue plate, de nouveaux dieux sont nés et la nouvelle humanité se soumet à une théocratie absolue. Les hommes se nomment dorénavant les fragmentaires
Face à l'autorité absolue du grand prêtre de la mèrelune, un groupe de dissidents s'active à trouver la cité du reliquaire. Un homme, Asward le sillonneur affirme s'être approché de cette cité, perdue au-delà du désert salin et gardée par des fragmentaires qui se nomment les Foucault. De son expédition, et comme preuve de ses dires, il ramène une carte céleste qui atteste de la rotondité de la terre. La jeune Kunnskap, qui a rejoint les rangs de ces quelques rebelles, va vite se retrouver arrétée et condamnée comme hérétique.

Par Olivier, le 23/09/2012

Notre avis sur l'album Le pendule de Foucault

Dans le monde de la jeune Kunnskap, la nouvelle église prône la platitude terrestre, l’immobilisme et vénère la mèrelune. Les prêtres imposent à la population un dogme, une croyance, la foi en réponse à toutes les questions.
Mais, dans cette population soumise, la jeune fille se rebelle. Intelligente, curieuse, remettant en cause tous les rites et crédos de l’église, elle s’est acoquinée avec une petite bande de rebelles qui, comme elle, pense que la terre est ronde et cherche à le prouver.

Décidément Didier Convard semble très inquiet quant au devenir de l’humanité. Après Neige et Neige Fondation, il frappe une nouvelle fois avec un récit d’anticipation sur l’atomisation de l’humanité et le devenir de ses quelques survivants. Quels seront leurs choix, vers quels dieux se tourneront-ils ? Depuis le Ravage de Barjavel, nombreux sont les récits à avoir abordé ce thème, mais, avec ce scénario, qui n'a rien à voir avec le roman homonyme d'Umberto Eco, Convard et son acolyte Eric Adam choisissent l’aventure plutôt légère, pleine de clins d’œil et saupoudrée d’un humour facétieux.
Dans le schéma classique de la jeune héroïne qui se dresse face à l’absolutisme de la caste gouvernante et se lance dans une révolte où des alliés plus ou moins inattendus viendront lui prêter main forte, les deux scénaristes prouvent que l’on peut encore innover.
Ils nous ont concocté un one-shot d’aventures vraiment très sympathique tout en égratignant les obscurantistes et intégristes brutaux de tout poil et en défendant l’idée de scientifiques à l’esprit ouvert et pacifique. Parti pris un peu manichéen mais je soupçonne les deux complices d’avoir délibérément grossi le trait afin de mieux captiver un public jeunesse.

Avec un scénario plein de surprises et de péripéties où la narration se déroule sans accrocs jusqu’à la confrontation finale, les deux complices prônent la défense de la curiosité, de l’intelligence, de la connaissance et de la recherche face à l’immobilisme et à l’intégrisme superstitieux qui même en notre XXIème siècle est loin d’être éradiqué.
Mis en image avec élégance et précision par Fred Vignaux dont on avait apprécié le travail sur la série Time Twins, il affirme dans chaque planche sa maitrise du storyboard, son souci du détail et la fluidité de l’action qui s’inscrit dans chacun de ses traits.

Réalisé avec le concours du musée des Arts et Métiers, cet album est un bel exemple d’un militantisme fondu au sein d’un récit d’aventures tout public.

Par , le

Nos interviews liées

Un entretien avec Frédéric Vignaux

Un entretien avec Frederic Vignaux.


Interviewer : Berthold
Image & Son Mathieu & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Didier Convard

Sceneario.com : Nous sommes dans la série des Gardiens du sang, avec le Triangle secret et I.N.RI., doit on parler de saga ou de feuilleton?
Didier Convard : C'est vraiment un feuilleton, depuis le Triangle secret qui est né d'un roman que j'avais écrit il y a une vingtaine d'années et que je n'avais jamais publié.
Sceneario.com : Il a été publié depuis. Didier Convard : Tout à fait, il a été publié depuis, mais je l'ai revisité car la bande dessinée est intervenue entre temps, j'ai du changer quelques axes d'écriture. Ce roman, je l'avais fait lire à Jacques Glénat et c'est lui qui a eu l'idée de l'adaptation en bande dessinée. J'avais un roman de 700 pages, le travail était titanesque. Il y avait plusieurs flashbacks dans le roman, il y en a beaucoup que j'ai traduit dans le triangle secret en quatorze ou quinze pages et puis, il y avait un gros qui était I [...]

Lire la suite ›

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Didier Convard

Sceneario.com: Concernant le Triangle Secret, vous avez réalisé 7 tomes, un one-shot, une deuxième saison est apparue avec INRI qui se terminera avec la sortie du 4° tome en avril prochain, y aura t-il une 3° saison?
Didier Convard: Oui. La troisième saison se rapprochera du Triangle Secret, puisqu'elle se passera du coté des Gardiens du Sang. Le Triangle Secret et INRI raconte l'histoire du coté du Christ, l' histoire des Héritiers du Christ, mais quand j'ai écrit le Triangle Secret il y a une vingtaine d'années, sachant qu'il est sorti en Bande Dessinée qu'en avril 2000, j'avais fait un énorme travail composé de plusieurs chapitres: Le triangle Secret avec INRI qui était dans le triangle Secret, une sorte de flashback du Triangle Secret. Lorsque j'ai adapté le Triangle Secret en Bande Dessinée je me suis aperçu que je n'avais pas assez de place, en accord avec les dessinateurs et l'éditeur, on c'est dit qu'on allait se donner le temps de travailler ensuite sur INRI [...]

Lire la suite ›