LE PASSEUR #1 Les Orphelins du Reich

voir la série LE PASSEUR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PAQUET

Collection :

COCKPIT

Genre :

Action

Aviation

Drame

Guerre

Sortie :
ISBN : 9782888902621

Résumé de l'album Les Orphelins du Reich

Richard Stolz voyait le début de la seconde guerre mondiale ruiner ses rêves. Il était à deux doigts de voir son avion saisi par ses créanciers. Contre toute attente, son ami Tessen, clerc d'avocat, lui trouve un échapatoire inédit. En ces temps troublés, la Suisse est une destination très prisée par les officiers allemands et Richard Stolz devient du jour au lendemain le transporteur officiel des officiers véreux. Ainsi, ils les aide à protéger leur nouvelle fortune loin des fracas de la guerre.
Mais Richard joue un double jeu, il profite également de la situation avec la cousine de Tessen, qui est juive, pour faire passer en Suisse les enfants juifs orphelins. Cette action n'est pas sans risques, et même si son avion est protégé des patrouilles de la Luftwaffe, il risque sa vie à chaque passage, d'autant que ses passagers ne sont pas des plus rassurés.

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Les Orphelins du Reich

Le Passeur est un nouvelle série qui vient enrichir la collection Cockpit. Cette collection fait la part belle aux récits d'aviation, et cette nouvelle série tient bien son rang en encrant son récit dans la seconde guerre mondiale. Une fois de plus dirons-nous, mais cette fois-ci le scénario tente de s'éloigner des combats aériens pour nous confier l'histoire un peu plus humaniste ; celle d'un anti-héros qui met sa vie en danger pour sauver des enfants juifs de la folie du nazisme.
Si le sujet de cette histoire est original, côté dessin, les fans de belles machines seront un peu déçus. Pour ma part, j'ai trouvé parfois trop approximatif le dessins des avions. Même si cela semble un reproche, je ne m'attendais pas à être bouleversé par les avions mais pour un premier essai le résultat est assez probant. Le style de Brice Bingono est un peu trop chargé par moment, mais cela donne des personnages assez contrastés avec des expressions bien marquées.
Au final, ce que je reproche le plus à ce tome qui nous met bien en appétit, c'est cette longue scène de combat aérien au dessus de Londres, loin du sujet de cette histoire hélvète, même si cela concerne le mari de Vera, on se demande ce que vient faire cet épisode.
Certes cette nouvelle série a quelques petits défauts, mais l'histoire promet de riches rebondissements et mérite amplement une suite.

Par , le

Les albums de la série LE PASSEUR

Nos interviews liées

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›