LE MOINE FOU #7 Les tourbillons de fleurs blanches

voir la série LE MOINE FOU
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Action

Aventure

Sortie :
ISBN : 2205042211

Résumé de l'album Les tourbillons de fleurs blanches

Les oiseaux "arc-en-ciel" porteurs des messages que s’envoient le moine fou et l’infirme chez qui étaient He Pao et Kim Ki Ju proviennent exclusivement d’une région de la Corée, celle de Kim Ki Ju, justement. C’est vraiment une bonne aubaine : l’ex-mercenaire dont le désir est de rentrer dans son pays va donc être accompagné d’He Pao qui s’accroche à l’espoir d’enfin rencontrer son maître en art martial.
Arrivés dans le canton de Kim Ki Ju, nos deux héros vont être reçus chez un notable local, un antipathique personnage lui-même passionné d’arts martiaux et tenant à ce que ses fils deviennent de valeureux combattants. Sûr de son importance et ainsi ne demandant pas leur accord à He Pao et à Kim Ki Ju, il va confier à ces derniers la charge de ses fils...

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Les tourbillons de fleurs blanches

On brûle, on brûle ! Malgré l’omniprésence de la neige dans cet épisode qui se déroule en Corée, on brûle : il aura fallu attendre ce septième tome pour apercevoir enfin le moine fou. Et encore, n’en déplaise aux plus impatients des lecteurs : ils n’auront droit qu’à la silhouette du personnage qui a donné son nom à la série et ceci sur... une seule case, seulement ! L’art de jouer sur le suspense... Mais cette apparition met fin à des débats sur l’existence ou non de ce mythe après lequel on court depuis des tomes et des tomes.
C’est le point fort de cette bande dessinée, mais il laisse quand même un petit arrière-goût de frustration, voire de colère : He Pao qui a tant à savoir de lui depuis qu’elle s’est initiée à l’art martial du moine fou ne trouvera rien à lui dire... Quel est donc ce calcul de l’auteur, Vink, et que va-t-il trouver pour nous justifier cela ?
Au niveau du dessin, c’est toujours un régal de regarder ces planches aussi finement travaillées que des estampes. La neige de l’histoire blanchit toutes les pages de cet album et nous confirme la maîtrise de son art qu’a Vink, aussi à l’aise dans ces tons plus sobres que dans l’utilisation d’une palette de couleurs beaucoup plus vives.
Episode important donc, c’est certain, mais que j’ai moins apprécié après la lecture du précédent que j’avais trouvé bien mieux. A suivre... 

Par , le

Les albums de la série LE MOINE FOU

Nos interviews liées

Interview de Vink à l'occasion des 25 ans de He Pao



Sceneario.com : Bonjour Vink, et merci de nous accorder cette interview ! Pour commencer, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Vink :
Et bien bonjour, je m’appelle Khoa Vinh mais je signe sous le pseudo Vink qui est une contraction de mes nom et prénom. Je suis né au Vietnam il y a 57 ans et j’habite en Europe depuis presque 40 ans.

Sceneario.com : Votre actualité, c’est la sortie du tome 4 des Voyages de He Pao. He Pao, c’est un personnage féminin que vous faites vivre depuis maintenant un quart de siècle. Alors, dites-nous... Quand vous l’avez créée, pensiez-vous que votre héroïne aurait une telle longévité ?

Vink :
Non, pas du tout ! Je me suis lancé dans le métier avec beaucoup de passion et d’inconscience, aussi (!!!) et j’étais parti pour ne réaliser que deux albums avec He Pao, et ne pas aller plus loin [...]

Lire la suite ›