LE MERVEILLEUX SPECTACLE DE LA TÉLÉRÉALITÉ #1 Le merveilleux spectacle de la téléréalité

voir la série LE MERVEILLEUX SPECTACLE DE LA TÉLÉRÉALITÉ
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Humour

Strip

Sortie :
ISBN : 9782800163079

Résumé de l'album Le merveilleux spectacle de la téléréalité

Un soir, Benoît Feroumont décide de jouer le jeu et regarde avec ses enfants Koh-Lanta. Son carnet de dessin sur les genoux il commence à croquer les scènes qu'il voit défiler, tout en gardant un œil très critique sur ce spectacle pour lequel il n'a que très peu d'estime... Il relaye ces dessins sur son blog, ces épisodes de Koh-Lanta, et la façon de percevoir ce qui se déroule sur cet écran.

Par Fredgri, le 21/02/2015

Notre avis sur l'album Le merveilleux spectacle de la téléréalité

Peut-être vous êtes vous déjà assis devant votre téloche, en vous disant que cette fois vous alliez essayer de tenir le coup devant un reality show (ou mieux devant un épisode de Derrick, mais je m'égare), histoire de "vivre cette expérience extrême de télévision" Car bien sur, Koh-Lanta, Loft Story, La ferme etc. c'est "un merveilleux laboratoire d'observation de la nature humaine", un exercice de voyeurisme qui se répète semaine après semaine, à contempler un spectacle extraverti à tendance nombriliste dont il est aussi agréable et facile de se moquer tant très rapidement les anecdotes sont nombreuses et coquasses ! Mais au fil des semaines de diffusion qui est véritablement l'observé ?

Benoît Feroumont se plie donc à cet exercice par le biais de billets graphiques sur son blog !
Et en effet son regard est à la fois respectueux et plein d'humour. Néanmoins, on se rend aussi bien compte que l'artiste se prend très vite au jeu de l'addiction, il ne loupe que très peu d'épisodes, est attentif au moindre moment et se prend vite d'empathie pour certains candidats, même s'il n'hésite pas à se moquer de leur petits travers comportementaux. C'est un peu comme l'époque ou on pouvait entendre les collègues de boulot se foutre des petites phrases entendues la veille, dans Loft Story, tout en admettant implicitement ne louper aucun rendez-vous et jouer le jeu de ce spectacle qui met à la fois en scène une bande d'individus lambda confrontée à toute une série d'épreuves, et qui joue habilement sur le geste voyeur du spectateur qui finit lui aussi par évaluer, par exemple, si tel ou tel gus mérite de rester, si machine sort du lot. Le reality show c'est un "laboratoire d'observation" qui ouvre un regard sur les acteurs comme sur les spectateurs, l'un ne pouvant s'exprimer sans l'autre...

Ce qui fait qu'en effet cet album est intéressant, d'autant que Benoît Feroumont va jusqu'à se mettre aussi en scène, dans son quotidien, regardant l’émission en famille, dédicaçant en compagnie de sa candidate favorite. Le tout avec beaucoup de dérision, car non seulement il sourit en pointant du doigts des anecdotes, des travers des candidats, mais il porte aussi un regard sur lui même, glissant progressivement vers ce qu'il critiquait au début. Tout est pleinement assumé, avec humour et légèreté et j'avoue que je me suis bien plus attaché aux scènes le mettant en scène plus qu'aux retranscriptions de Koh-Lanta qui m'ont vite semblé sans intérêt (bien que participant parfaitement à la cohérence de l'ensemble !)

Est-ce qu'au final j'ai eu envie de plonger moi aussi dans ces grands moments d'aventure ultimes, dans cette expérience de télévision indispensable ? A aucun moment, car sous couvert de montrer tout ça sous un angle critique on glisse vite vers un côté quelque peu partisan qui ne m'a pas parlé une seconde.
Certes c'est rigolo, mais je préfère à la limite me contenter de ces quelques moments "choisis", quitte à n'y passer au maximum qu'une heure de lecture, plutôt que de m'infliger ce spectacle, semaine après semaine. Mais tout ceci n'est avant tout qu'un modeste témoignage qui n'a visiblement pas vocation de convertir qui que ce soit. Benoît Feroumont reste très lucide, il nous propose surtout de passer un moment à ses côtés pour sourire de tout ça...

Mais je préfère clairement que ça soit lui qui se soit plié à l'exercice que moi !!!!!

Par , le

Les albums de la série LE MERVEILLEUX SPECTACLE DE LA TÉLÉRÉALITÉ