LE MARIN, L'ACTRICE & LA CROISIÈRE JAUNE #3 Mauvaises rencontres

voir la série LE MARIN, L'ACTRICE & LA CROISIÈRE JAUNE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302027589

Résumé de l'album Mauvaises rencontres

En juin 1931, le raid automobile organisé par André Citroën poursuit son cours à travers le territoire asiatique. Les deux expéditions lancées simultanément par le constructeur de Beyrouth et de Pékin avancent petit à petit au rythme de nombreuses embûches d'ordre topographiques ou politiques soulevées le long de leur chemin. Le groupe Chine conduit par Victor Point, perdu en plein désert de Gobi, est confronté à des tensions intestines avec le groupe chinois qui l'accompagne et à des problèmes d'intendance et de défaillances techniques. De surcroît, tout en traversant une région baignant dans le sang, il se voit opposer dommageablement à des attaques de pillards qui retardent sensiblement leur progression. De son côté, le groupe Pamir mené par Georges-Marie Haardt a entamé le franchissement de la chaîne himalayenne non sans mal. La rudesse du climat et la topographie tourmentée l'obligent souvent à s'adapter aux conditions extrêmes mais la volonté demeure pour aller de l'avant. Pendant ce temps, à Paris, la jeune actrice Alice, égérie de Victor Point, essuie les avances incessantes de Paul, le journaliste allemand.

Par Phibes, le 31/07/2013

Notre avis sur l'album Mauvaises rencontres

Toujours imprégné des ambiances enfiévrées du fameux périple jaune concocté par le constructeur automobile André Citroën dans les années 30, Régis Hautière nous livre, avec ce troisième opus, la suite de son aventure exploratrice.

Cette fois-ci, le lecteur est plongé au cœur de la double mission portée par les deux responsables Point et Haardt. Par ce biais, le scénariste nous permet de découvrir le dur labeur des deux hommes et de leurs équipes face à des évènements impromptus générés par des tensions politiques locales ensanglantées ou par des régions naturelles particulièrement sauvages qui les obligent, pour continuer, de prendre des mesures adaptées. C'est ainsi que, grâce à un sens du découpage averti et dans un alternat qui n'en est pas moins, l'on découvre de chaque versant de l'Himalaya les atermoiements de chaque groupe dans une sélection d'instantanés historiquement probants qui se suffit à elle-même pour traduire la dure réalité de leur prouesse. Pour bien en saisir tout le contexte, les dialogues explicites sont complétés comme précédemment par le journal intime de Victor, via des lettres adressées à sa dulcinée.

Aussi, on ne manque pas de se laisser transporté par ce périple évoqué généreusement où l'on perçoit la volonté inébranlable de toute une kyrielle d'individus d'aller au bout de leur rêve, malgré des écueils parfois insurmontables. Cette envie de se surpasser n'occulte pas l'idylle introduite dès le départ entre Victor et Alice, qui de part l'éloignement et l'incertitude, prend des distensions inquiétantes. A cet égard, Régis Hautière entretient un certain mystère et se pose d'ores et déjà la question des retrouvailles.

Arnaud Poitevin reste dans un style graphique qui sied parfaitement au récit. Son travail documentaire ne fait aucun doute au vu des nombreux clichés inspirés de documents photographiques de l'époque qu'il a su mettre en évidence dans ses vignettes. Sans rentrer dans une évocation trop pointue et étouffante, éludant également un dessin trop épuré, ce dernier a opté pour un juste milieu qui fait que ses décors exotiques et ses personnages sont suffisants pour insuffler un certain intérêt. A noter que la restitution des véhicules à chenille Citroën est des plus réussies.

Un troisième volet toujours aussi captivant qui se veut le témoignage d'une initiative à la fois totalement folle et belle, et qui devrait appeler, semble-t-il, un dernier tome.

Par , le

Les albums de la série LE MARIN, L'ACTRICE & LA CROISIÈRE JAUNE

Nos interviews liées

Interview Régis HAUTIERE pour Aquablue

Sceneario.com : En ce mois de novembre, sort le 12ème épisode d’Aquablue. Ce dernier signe un changement radical au niveau de la direction des opérations puisque vous voilà en tant que scénariste d’une nouvelle épopée futuriste. Comment vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? Pourquoi cette participation ? Peut-on dire que l’équipe première était "essoufflée" ?
Régis HAUTIERE: C'est Guy Delcourt qui m'a contacté pour me proposer de reprendre le scénario de la série, suite au désir manifesté par Thierry Cailleteau de passer la main. J'ai accepté très rapidement parce qu'Aquablue était une série que j'aimais beaucoup et à laquelle j'avais l'impression (peut-être illusoire...) de pouvoir apporter quelque chose. En ce qui concerne les créateurs de la série, je ne pense pas qu'on puisse parler d'essoufflement [...]

Lire la suite ›

Interview Régis HAUTIERE

Sceneario.com
Bonjour Régis, pour les lecteurs de Sceneario.com qui ne te connaissent pas peux-tu décrire ton parcours ?

Régis Hautière (R.H.): Pour ce qui est du parcours universitaire, j'ai fait de la philo et un peu d'histoire, ainsi qu'un troisième cycle en ingénierie de la connaissance. Pour le reste, j'ai travaillé une dizaine d'années pour une association avant de commencer à vivre de la bande dessinée.

Sceneario.com
Comment s’est effectuée ta rencontre avec Romain Hugault

R.H.
Pour la petite histoire, Romain a d'abord rencontré Fraco (avec qui je travaille sur Dog Fights) sur Internet. Sur un site de fondus d'aviation et de simulation. Comme tous les deux cherchaient à faire de la bande dessinée, ils ont tout naturellement sympathisé et commencé à s'envoyer des extraits de leurs projets respectifs. Fraco m'a montré les planches de Romain et je lui ai dit ce que je pensais (ça devait être des trucs très positifs, du genre : "C'est nul [...]

Lire la suite ›