Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Fantastique

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782203045521

Résumé de l'album 1914

Eté 1914. La guerre avec l’Allemagne est déclarée. Baptiste Beaufils est mobilisé, comme bien d’autres gars de son village. Et, comme bien d’autres, il pense que le conflit ne durera pas longtemps. Mais l’horreur de la guerre rattrape vite les optimistes.

Alors qu’il est cantonné à Paris, dans l’attente de la bataille de la Marne, le soldat entend une étrange histoire. Un Belge dit avoir été témoin de l’apparition de créatures étranges, dignes des légendes celtes, qui auraient mis en déroute des soldats allemands dans la forêt de Mons. Une histoire parmi d’autres, qui l’étonne autant qu’elle le fait sourire. Mais le combattant va être rattrapé par ces étranges récit un mois plus tard dans la forêt d’Argonne.

Par Legoffe, le 28/05/2012

Notre avis sur l'album 1914

Projet original que celui de Patrick Mallet (auteur, notamment, de la série Achab) qui va mêler récit très réaliste de la Première Guerre Mondiale avec des éléments de légendes celtiques. Précisons d’ailleurs que le premier opus de ce diptyque ne laisse apparaître des créatures fantastiques que de façon très sporadique. On peut supposer que les choses vont changer par la suite.

Pour l’heure, l’auteur s’applique donc à attiser notre curiosité et à nous plonger dans le conflit aux côtés de Baptiste Beaufils, un homme qui va devenir désespéré en apprenant la mort accidentelle de son fils et qui va combattre de manière suicidaire chaque fois qu’il sera au front.

Difficile, donc, de savoir - pour l’instant - où Patrick Mallet veut nous emmener. Mais le récit est parfaitement maîtrisé et apporte de la nouveauté dans un genre (le récit de guerre) maintes fois exploitées, tout en nous plongeant de façon dans la vie (et la mort) des soldats de manière parfaitement réaliste. L’auteur s’est d’ailleurs appliqué à lancer la bande dessinée avec force de détails historiques, sans doute pour mieux nous surprendre par la suite, renforçant le contraste entre la réalité du conflit mondial et les personnages de légende qui vont apparaître soudainement - et timidement - sans que l’on connaisse encore leur objectif.

Le style graphique est, lui aussi, assez étonnant. Il a un côté naïf, indéniablement rétro, comme inspiré des vieilles imageries de l’époque. Là encore, l’auteur joue les contrastes. Le style n’est pas le plus attendu pour un récit de guerre. Mais, pourtant, l’effet est très réussi.

Cette bande dessinée originale est donc une vraie réussite. L’album sort indéniablement du lot des productions du moment. Je suis impatient de connaître la suite et d’en savoir plus sur le destin de notre héros et sur celui des étranges créatures que nous avons entraperçues derrière les arbres de la forêt d’Argonne.

Par , le

Les albums de la série LE LONG HIVER

Nos interviews liées

Entretien avec Patrick Mallet (2)

Scénariste et dessinateur de ses histoires, Patrick Mallet explore ses « obsessions » tout en se renouvellent d’un récit à l’autre. En marge des modes, l’auteur trace son sillon dans le monde de la bande dessinée. Série en deux volet, Le Long Hiver redonne ses lettres de noblesse au genre du merveilleux – qui à parfois tendance à être oublié – et dont chaque lecture dévoile un peu plus la richesse et la porté de son propos. De quoi nous donner à nouveau l’envie de rencontrer Patrick Mallet pour un nouvel entretien. Interview dirigée par Melville et réalisée par email en août 2012.

Sceneario.com : On sait depuis l’entretien que tu nous as accordé il y a deux ans que tu avais comme projet après Achab une adaptation des Argonautes et une série sur un investigateur occulte au XIXème siècle [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Patrick Mallet

Sceneario.com : Bonjour Patrick, tu es l’auteur d’ Achab qui retrace la jeunesse de ce personnage mythique inventé par Herman Melville dans son roman Moby Dick. Est-ce que tu peux te présenter rapidement pour nos lecteurs ?
Patrick Mallet : Bonjour. J’ai 39 ans et je suis genevois d’origine. J’ai fait mes études supérieures en Suisse et je suis ensuite venu à Paris en 1991 pour faire une école de graphisme et d’illustration jusqu’en 1996. Ensuite j’ai travaillé dans le milieu du jeu de rôle en tant que graphiste et maquettiste. Sceneario.com : Comment t’est venu l’envie de faire de la bande dessinée ? Est-ce que c’était pour toi l’aboutissement d’un désir de jeunesse ?
Patrick Mallet : Ce qui est sûr, c’est que j’ai toujours dessiné, et ça depuis tout petit [...]

Lire la suite ›