Le livre des livres

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Exercice de style

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782413002321

Résumé de l'album Le livre des livres

Un jour, l'entrepôt des albums imaginaires, qui renfermait toutes les couvertures des livres en attente de récit, brula... Malgré tout, quelques couvertures réchappèrent au désastre... Dans cet albums sont donc rassemblées 26 d'entre elles...

Par Fredgri, le 05/11/2017

Notre avis sur l'album Le livre des livres

Ces 26 couvertures doubles que Marc-Antoine Mathieu nous propose sont 26 ouvertures vers des récits potentiels, parfois résumés au dos, parfois simplement ébauchés au travers d'un extrait de dialogue, d'une petite accroche, qui nous laissent deviner la richesse qui se cache derrière ces illustrations, ces compositions énigmatiques et magistralement mises en scène par le maître graphiste, dans un sublime et fascinant noir et blanc...

Parce qu'on le sait, Marc-Antoine Mathieu c'est un cérébral qui réfléchit chaque concept, chaque construction, qui nous entraîne dans des jeux formels, dans des voyages aux limites des codes de la bande dessinée, dans ses réflexions hypnotiques et extrêmement intelligente. Il s'interroge sur l'acte de lire une image, de l'extrapoler intérieurement en imaginant ce qui peut se cacher derrière, à l'image de cette imposante machine qui observe un phylactère minuscule pour illustrer le faux album "Ontologie de la bédé 17: Structure de la bulle" !

Mathieu rend donc hommage à la potentialité du médium, à cette multitude d'univers qui ne demandent qu'à s'épanouir devant nous...
Mais son invitation est bien plus intérieur qu'il ne semble, il nous propose de nous projeter dans ces fenêtres ouvertes, d'interpréter l'image et d'y coller notre imaginaire. Et même s'il nous révèle, au détour du nom d'un pseudo éditeur, qu'il ne s'agit pas vraiment de livres, ces pages invisibles se dévoilent brièvement dans notre esprit, nous nous envolons dans un cadre aperçu dans un coin, dans le paysage labyrinthique et oppressant qui enveloppe les personnages d'une couverture...
Ici il ne s'agit pas seulement de rester un témoin passif, ébahi devant la virtuosité graphique de Mathieu, on devient acteur de notre lecture, de l'objet aux multiples facettes. On se remet en question devant ces titres mystérieux, évocateurs d'intrigues, d'ombres qui se glissent dans le fond, de personnages buvards qui ne demandent qu'à s'imprégner de notre propre imaginaire...

Cette sublime mise en abîme est bouleversante et édifiante, car elle nous amène à prendre conscience que même si, selon l'adage mille et une fois répété, il ne faut jamais juger un livre à sa couverture, il est souvent jouissif de se laisser porter par ce qui se devine derrière une image, derrière des mots esquissés au dos.

Marc-Antoine Mathieu nous prend par la main et nous révèle que le voyage ne fait décidément que commencer...

Vivement ces innombrables livres qui se dessinent à l'intérieur même de ce fascinant album que je ne saurais assez vous conseiller !!!

Par , le

Nos interviews liées

Entretien avec Marc-Antoine Mathieu

Interview réalisée par Melville et Placido à Angoulême, à l’occasion du 39ème Festival International de la bande dessinée (janvier 2012).


Sceneario.com : La bande dessinée n’est pas votre seule activité professionnelle, quelle place a pour vous la création d’un album ?
Marc-Antoine Mathieu : Aujourd’hui, c’est moitié-moitié. Je partage mon temps entre la BD et la scénographie. Le graphisme, j’en fais également de temps en temps mais moins qu’à une époque.
Sceneario.com : Et en terme de créativité, est-ce qu’il y a une partie plus importante à vos yeux ?
Marc-Antoine Mathieu : Non, les deux sont vraiment des choix de même valeur à mes yeux. On ne va pas dire « passion » parce que c’est un mot qui est tellement galvaudé qu’on hésite à l’employer [...]

Lire la suite ›