LE LEGATAIRE #1 Le rendez-vous de Glasgow

voir la série LE LEGATAIRE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Grafica

Genre :

Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 2723445194

Résumé de l'album Le rendez-vous de Glasgow

Glasgow, Ecosse - 
Depuis la mort de Simon (voir le Décalogue, tome 1) , Gwen essaie de surmonter sa peine. Elle a fait publier son dernier roman "La marque du Prophète" dont la dernière édition est enrichie d' une aquarelle représentant une sourate inconnue du Coran. Document qu'elle a retrouvé dans les notes de Simon.
Aquarelle qui attire bien du monde. 
Merwan Kadder qui se fait passer pour mort, et qui depuis vivait en Espagne. Depuis le jour où il est tombé sur une version espagnole de "La marque du Prophète", il lui faut savoir s'il existe d'autres exemplaires de "Nahik", ce livre dont il croyait détenir l'unique exemplaire et qui a disparu en mer entre les cotes africaines et espagnoles. De plus, ses anciens camarades sont aussi sur cette piste.
Et puis, il y a cet étrange détective privé nommé Logan qui s'intéresse à Simon.
Sans oublier, le "Tueur de la Clyde", celui qui laisse des poupées à côté de ses victimes.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le rendez-vous de Glasgow

Frank Giroud avait frappé fort lors de la sortie du "Décalogue". Réussissant son pari. Et nous offrant un chef d'oeuvre.
Aujourd'hui, il revient avec cette nouvelle série s'intéressant aux personnages apparus  dans les tomes I et II..
C'est avec plaisir que l'on retrouve ces personnages et que l'on revienne dans cet univers.
J'ai aussi bien fait de me relire cette saga qu'est  "Le Décalogue" pour me remémorer les situations.
"Le légataire" est prévu en 5 tomes. En juin 2006, une autre série déclinée du "Décalogue" sortira : elle se nommera "Les Fleury-Nadal" et s'intéressera aux personnages du tome VIII. 
Giroud est un des grands auteurs actuels. Ce premier tome est déjà prometteur. Je n'ai pu lacher ce livre avant la fin.
Béhé a changé son style  graphique si on le compare avec le premier tome du "Décalogue", c'est un peu dommage. Mais cela reste tout de même d'un très bon niveau.
Une nouvelle saga qui fera, je pense, parler d'elle.
Une série à découvrir. Une des bonnes surprises de ce début 2006.

Par , le

Lorsque j’avais découvert le Décalogue, j’avais été un peu frustré de ne pas en apprendre plus sur le tueur de la Clyde. C’était un personnage important pour l’histoire mais dont entendit plus parler dès la fin du premier tome "Le Manuscrit".

Lorsqu’a été annoncé le Légataire, et lorsque j’en ai vu la couverture, j’ai compris que j’aurai sûrement des réponses que je n’espérais plus depuis un moment. J’ai donc abordé cette lecture avec beaucoup d’envie et de curiosité.

Je n’ai pas été déçu par l’histoire que je trouve prenante. Par contre (vous me voyez venir !), comme d’autres, je suppose, j’ai été un peu désappointé par le dessin de Béhé... Pas que le découpage général soit mauvais ; pas que la construction des cases soit mauvaise, non plus, mais ce graphisme ressort quand même comme un "crayonné élaboré" mis en couleur.

Si cela avait été un autre dessinateur, ça aurait été une chose. On aurait dit "C’est un style". Mais là, j’attendais sans doute le trait que j’avais vu dans le Décalogue. D’où ce sentiment que le résultat restera à jamais "un peu bizarre", un peu en-dessous de ce que j’attendais. Qu’un auteur explore différents styles, c’est tout à fait normal. C’est peut-être d’ailleurs ce qu’il a voulu faire là ? Mais bon, il y a assez de styles différents dans ces BD (de par la brochette de dessinateurs sollicités) pour que chaque dessinateur fasse des choses différentes à chaque fois qu’il prend le crayon !

M’enfin, allez, ce n’est pas non plus si grave que ça. Vivement la suite !

Par , le

Le style de ce premier tome est nouveau, mais oser l'innovation tout en gardant la ligne de la série originelle, il fallait oser! : Le légataire est la suite du tome 1 du décalogue, tout comme les Fleury-Nadal-Ninon est la suite du tome 8.. une pieuvre à 3 têtes en quelque sorte! mais le procédé reste très ingénieux : on peut tout à fait lire chaque série sans même avoir lu les 2 autres, l'histoire tient tout de même debout.
Je reste admirative face à ces trois séries : l'unicité à travers la globalité, voilà ce que m'inspire le légataire.
C'est très fort et bien pensé! les dessins restent beaux, le scénario presque haletant, l'intrigue et le doute nous tiennent jusqu'au l'avant dernière planche, un travail de maître!

Par , le

Les albums de la série LE LEGATAIRE

Nos interviews liées

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›