LE LEG DE L'ALCHIMISTE #2 Léonora von Stock

voir la série LE LEG DE L'ALCHIMISTE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

La Loge Noire

Sortie :
ISBN : 2723439534

Résumé de l'album Léonora von Stock

Overbeck, croupissant en prison, demande à l'esprit de l'anneau qu'il porte au doigt de lui raconter l'histoire de ses précédents propriétaires.
C'est au tour de Léonora von Stock, jeune noble excentrique toujours à la recherche d'aventure, loin de la cours qui lui est mortellement ennuyeuse.
Lors d'une de ses sorties nocturnes, elle va tomber (ou plutot va y être mystérieusement attirée) sur une réunion secréte d'individus complotant contre le Prince...
Découverte, elle réussira à s'emparer de l'anneau, qui dit-on serait la clé pour retrouver les secrets perdus de l'alchimie...
C'est alors le début pour Léonora d'une descente aux enfers où même ses proches vont essayer de la manipuler...

Par Ronan, le NC

Notre avis sur l'album Léonora von Stock

Le Leg de L'alchimiste est une série éditée dans la collection "La Loge Noire" chez Glénat. Cette collection dont l'un des titres les plus célébres est "Le Triangle Secret" rassemble des albums ayant pour thémes l'ésotérisme, la philosophie, la magie sur fond d'aventure...
Tout cela pour dire que cet album trouve parfaitement sa place dans cette collection. L'histoire est sympathique et pleine de rebondissements.
Le dessin n'est pas à mon gout. Les personnages me font penser à ceux du film "L'étrange Noel de Mr Jack", avec leurs longues jambes qui n'en finissent pas... Mais au finale, une bonne histoire, et une bonne BD...

Par , le

Les albums de la série LE LEG DE L'ALCHIMISTE

Nos interviews liées

Interview de Hervé Tanquerelle

Sceneario : Peux-tu nous raconter ton parcours et celui de ton scénariste, qui est aussi ton beau-père ? Comment êtes-vous venu à la BD ?

Hervé Tanquerelle : Pour moi cela s'est mis en place dès l'enfance, il y a toujours eu des Bandes Dessinées chez moi. Le dessin était très présent dans ma famille et ma mère avaient eu des envies artistiques inassouvies que j'ai finalement peut-être concrétisées. Après avoir étudié 3 ans à l'école d'arts graphiques Emile Cohl de Lyon, je suis ensuite revenu sur mes terres d'origine à Nantes.
Pour Yann c'est tout nouveau. Il s'est découvert une sensibilité artistique sur le tard mais a toujours été un créatif à sa façon. Et il a toujours été lecteur de BD.


Sceneario : Quelles ont été vos motivations ? Elles ont sans doute été différentes pour chacun de vous ?

Hervé Tanquerelle : 
Il y a d'abord une volonté commune de raconter une histoire vraie, celle d'une poignée de gens qui ont refusé la société qu'on leur destinait et ont fondé une communauté pour vivre en autosuffisance et en autogestion [...]

Lire la suite ›