LE LANDAIS VOLANT #3 Sketch sur le ketch

voir la série LE LANDAIS VOLANT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Futuropolis

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782754803953

Résumé de l'album Sketch sur le ketch

Le baron Jean-Dextre Pendar de Cadillac est un grand voyageur. Là où il passe, les autochtones ne sont pas près d'oublier cet étrange baroudeur. De même que lui, vit d'étranges aventures ou rencontres dans les lieux où il se rend.
En 2001, à Tikal, dans l'une des plus belles cités Mayas, il est bizuté au seau de merde ! Il s'est fait avoir, alors qu'il avait prévu le coup.
A Antigua, ce 11 septembre 2001, il est inquiet au vu des évenements qui se déroulent à New York, alors que sur place, les gens attendent avec impatience le résultat du match entre El Salvador et le Guatemala.
Au Mozambique, il retrouve son ami Yorick, un Breton qui est venu à Ilha il y a plus de 20 ans et qui est aujourd'hui, à cause de la grève du sexe chez les femmes du coin. 
Puis à bord du Gitane III, notre baron voyageur va vivre une étrange expérience. Outre un équipage assez farfelu, il croisera le regard de l'esprit de Marlène Jobart, une rouquine star de cinéma dans les années 80. De plus, des objets disparaissent à bord...

Par Berthold, le 21/10/2010

Notre avis sur l'album Sketch sur le ketch

Lire Le Landais Volant est tout de même une sacrée expérience, une bouffée d'air frais. Les voyages de cet énergumène qu'est notre baron-chevalier Jean-Dextre Pendar de Cadillac nous changent la façon de voir les choses, cela nous met de bonne humeur, nous distrait totalement et nous font rire, quand même.
Il y a la scène du bizutage au seau de merde qui vaut le détour (et si vous vous approchez bien de l'image, vous risquez de sentir l'odeur. Si si, tentez l'expérience !).  
Ah, si vous voulez vous faire une idée de ce que sont les aventures du baron, jetez un oeil sur la double couverture du livre : un voilier amenant un drôle d'équipage suivi par des dauphins et qui croisent un iceberg où des pingouins semblent paniquer !
Nicolas Dumontheuil est bien inspiré par ce Gascon, ce personnage singulier et attachant qui se pose beaucoup de questions.
Ce tome 3 s'avère fort réussi. Fort drôle aussi, bien que le premier récit faisant allusion aux évènements du 11 septembre 2001 à New York, et à ceux du 21 septembre 2001 à Toulouse m'ont quand même touché, m'y ont refait pensé, surtout l'explosion d'AZF...
Mais fort heureusement, Dumontheuil arrive à vite nous changer l'esprit, à nous amuser avec les pérégrinations du baron. 
Le dessin de l'auteur est aussi un véritable enchantement. Cela fait quelques années maintenant que je vous dis que Dumontheuil est un talentueux artiste. Son graphisme, son style, son trait, tout cela a du génie. Un petit regard, une situation quelconque peuvent vous faire rire. Tel décor, tel endroit qu'il dessine vous emmènent en voyage.
Les couleurs d'Isabelle Merlet contribuent à ce plaisir.

Le Landais Volant n'a pas fini de faire parler de lui ! Nous l'atendrons avec impatience dans le prochain tome de ses aventures : Le blanc qui parle tout seul

En attendant, suivez le baron dans son sketch sur le ketch ! Jouissif, drôle et divertissant !

 

Par , le

Troisième tome des aventures du baron Jean-Dextre Pendar de Cadillac et toujours autant de plaisir pour nous lecteur. Drôle, impertinent et foutraque, l’univers de cet atypique gascon dépeint par Nicolas Dumontheuil nous emporte totalement. Au gré de ses péripéties, on se laisse bercer par la narration d’une grande fluidité et le dessin tout en souplesse de Dumontheuil accompagné des couleurs toujours très sûres d’Isabelle Merlet. Et bien que constamment dans le registre du burlesque, l’auteur n’oublie pas de glisser non sans malice un regard avisé sur le monde qui l’entour : de quoi également donner un peu d’épaisseur à son propos.

Le Landais volant est décidemment une très bonne surprise. A lire et relire en attendant la parution d’un prochain numéro des aventures du désormais célèbre baron-chevalier Jean-Dextre.

Par , le

Les albums de la série LE LANDAIS VOLANT

Nos interviews liées

Rencontre avec Nicolas Dumontheuil pour La Colonne

Interview réalisé par Melville et Placido au FIBD d'Angoulême 2014
On voulait commencer par parler de la création du projet, parce que si on regarde votre bibliographie, vous êtes quasiment toujours seul sur vos BD et là vous travaillez avec un scénariste. Oui, c’est pratiquement la première fois. J\'avais déjà travaillé avec quelqu\'un, on avait fait le scénario à deux, pour Le Singe et la Sirène, mais là c\'est différent car on m\'a vraiment proposé un scénario. Christophe Dabitch c\'est un copain, on travaille dans le même atelier à Bordeaux, il y a longtemps qu\'on se connait, on est parti en voyage en Afrique ensemble... Et puis on a entendu parler de cette histoire – parce qu’il est tiré de faits réels ce scénario – je ne sais plus comment mais en tous cas ça nous a intéressé et on s\'est dit que ça serait bien de faire quelque chose avec ça [...]

Lire la suite ›