LE LANDAIS VOLANT #4 Le blanc qui parle tout seul

voir la série LE LANDAIS VOLANT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Futuropolis

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :
ISBN : 9782754807227

Résumé de l'album Le blanc qui parle tout seul

Printemps 2008.
Le Baron-Chevalier Jean-Dextre Pandar de Cadillac est parti à Babagarage au Sénégal. Il accompagne une mission humanitaire. A leur arrivée, ils voient un accident : un camion a pris feu, brûlant des vaches, puis un bus dont les passagers ont pris la fuite. Cette vision leur a coupé la chique. Mais ils vont vite récupérer lorsque Malek les accueille à destination. Alors que l'on installe tout le monde dans leur maison, Malek annonce au baron qu'il manque un lit et qu'il sera placé dans la maison du Ministre, ce dernier n'y venant jamais...

 

Par Berthold, le 11/07/2015

Notre avis sur l'album Le blanc qui parle tout seul

Et voilà, il est temps dire au revoir au célèbre Baron-Chevalier Jean-Dextre Pandar de Cadillac ! Nicolas Dumontheuil termine en beauté les aventures de son célèbre Landais Volant avec Le blanc qui parle tout seul.

L'auteur de Big Foot va nous entraîner au Sénégal puis au Québec où le Baron trouvera son destin ! Ces deux aventures du Baron sont excellentes, sont amusantes et la dernière, émouvante. Nous retrouvons ainsi le légendaire Jean-Dextre de Cadillac accompagnant une mission humanitaire au Sénégal où il va aider à construire une fontaine.nécessairement, il va faire des rencontres bizarres et avoir quelques visions non moins étranges. Il va voir sa grand-mère et va parler avec elle ! Ce qui va lui valoir d'être pris pour un fou ... Et lui valoir le respect, aussi !

L'écriture de Dumontheuil fait que ce titre est jubilatoire ! Le personnage attire de suite notre sympathie. On s 'amuse à suivre les péripéties de ce Gascon plus célèbre que D'Artagnan. L'épisode au Sénégal nous fait ressentir l'ambiance de ce pays, tandis que celui au Québec va nous montrer les pensées de nos amis québecois et certaines revendications de certains peuples amérindiens.

Quant à son dessin, il est toujours aussi exceptionnel et unique. Dumontheuil est lui-même exceptionnel, il arrive à nous passionner pour son oeuvre grâce à son coup de crayon. Sur ce quatrième volet, il nous montre deux facettes de son talent : l'aventure au Sénégal propose un autre style que celui au Québec. Et l'amateur d'apprécier tout autant !

Le Baron Jean-Dextre Pandar de Cadillac va prendre sa retraite et va "disparaître" pour devenir une légende qui marquera le petit monde du Neuvième Art !
A ne pas manquer !

 

Par , le

Les albums de la série LE LANDAIS VOLANT

Nos interviews liées

Rencontre avec Nicolas Dumontheuil pour La Colonne

Interview réalisé par Melville et Placido au FIBD d'Angoulême 2014
On voulait commencer par parler de la création du projet, parce que si on regarde votre bibliographie, vous êtes quasiment toujours seul sur vos BD et là vous travaillez avec un scénariste. Oui, c’est pratiquement la première fois. J\'avais déjà travaillé avec quelqu\'un, on avait fait le scénario à deux, pour Le Singe et la Sirène, mais là c\'est différent car on m\'a vraiment proposé un scénario. Christophe Dabitch c\'est un copain, on travaille dans le même atelier à Bordeaux, il y a longtemps qu\'on se connait, on est parti en voyage en Afrique ensemble... Et puis on a entendu parler de cette histoire – parce qu’il est tiré de faits réels ce scénario – je ne sais plus comment mais en tous cas ça nous a intéressé et on s\'est dit que ça serait bien de faire quelque chose avec ça [...]

Lire la suite ›