Les aventures de Marc Jaguar

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Classique

Intégrale

Polar

Sortie :
ISBN : 9782800152172

Résumé de l'album Les aventures de Marc Jaguar

En 1955, Dupuis lance un nouveau périodique pour accompagner Spirou. Il porte le nom de "Risque Tout" et contient des BD et des articles. Parmi les héros qui vont accompagner cette publication jusqu'à son arrêt un peu moins d'un an après nous retrouvons le nouveau héros de Maurice Tillieux: Marc Jaguar, digne héritier de son Félix et précurseur de Gil Jourdan.
Jaguar est photographe, il doit aller prendre des photos d'un lac voisin, mais étrangement à chaque fois ses clichés sont voilés. Il retente le coup avec un ami détective, mais il se fait agresser sur place !!! Décidé à découvrir pourquoi on les a attaqué, les deux amis enquêtent et découvrent qu'un riche industriel tente tout ce qui est possible pour mettre la main sur les pellicules de l'appareil de Marc...

Par Fredgri, le 10/04/2018

Notre avis sur l'album Les aventures de Marc Jaguar

Toujours avec cette volonté de réhabiliter son riche patrimoine, Dupuis reprend et restaure les planches de l'unique histoire de Marc Jaguar que réalisa Maurice Tillieux pour Risque Tout en 55. Mis à part 8 planches sans fin d'une nouvelle histoire, il n'y eu jamais de suite et le héros photographe tomba dans l'oubli !
Toutefois, quand on regarde de plus près le parcours de Tillieux et l'évolution de ses personnages, Jaguar apparait rapidement comme la pièce manquante, la transition entre Félix et Gil Jourdan. Il faut ensuite avoir tout de même l'œil du connaisseur, car les similitudes sont assez fines je trouve ! Mais c'est justement le propre de ce genre d'album, nous ouvrir de nouveaux horizons et nous amener un nouveau regard sur les œuvres du passé !

Toutefois, lue maintenant, cette histoire reste assez classique dans la forme et dans le rythme. Certes cela fonctionne vraiment très bien, mais le récit peine à se lancer et les personnages passent un temps fou à se lancer des bons mots, comme dans un films d'Audiard. Ça n'est pas désagréable, on a juste le sentiment de lire une BD polar... des années 50, en effet.

En attendant, et même si ça n'est peut-être plus le chef d'œuvre comme annoncé partout dans le livre, on passe un bon moment de lecture tout de même.
Et si vous aimez les albums de Tillieux, je vous conseille cette redécouverte très sympathique !

Par , le