LE KHAN #2 Le jeune homme à la cangue

voir la série LE KHAN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Action

Aventure

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 2877643514

Résumé de l'album Le jeune homme à la cangue

Entravé dans une cangue qui lui a été passée par les Taïchouts qui le traitent désormais comme leur esclave, Temoudjin prend sur lui et nourrit une haine grandissante envers ceux qui l’humilient.

A l’occasion d’une fête qui fait baisser leur vigilance, les Taïchouts ne s’aperçoivent pas que leur prisonnier se fait délivrer et fuit. Partant avec ses proches, il met en œuvre son projet de fonder un clan indépendant en redonnant leur liberté aux Borijins, sa lignée.

Il ne rate pas une occasion de se rappeler aux bons souvenirs de ses tortionnaires en lançant contre eux des expéditions punitives et en organisant des vols pour faire grossir ses troupeaux. Il en profite également à chaque fois pour faire répandre la nouvelle que lui, Temoudjin, doit désormais être considéré comme le chef du clan à rallier ou à craindre... Certains de ses proches, même, l’apprendront à leurs dépens.

Fort de sa confiance en lui, Temoudjin poussera jusqu’à enlever la belle Bortaï à son promis dans un clan allié pour en faire sa femme. Depuis la première fois où il l’avait rencontrée, enfant, Bortaï ne l’avait jamais laissé indifférent et n’avait jamais quitté son esprit. Malheureusement pour lui, l’Histoire va se répéter. Comme son père jadis, sa femme va lui être enlevée...

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le jeune homme à la cangue

La suite de cette majestueuse saga nous comble en continuant de nous raconter l’histoire de Temoudjin, le futur Genghis Khan. Une véritable BD en cinémascope ! De nombreux personnages, des décors somptueux, de l’action sans cesse, tout cela est merveilleusement mis en images par André Houot, auteur également de la série Septentryon. Je trouve seulement que parfois, les visages, bien que finement détaillés, ont l’air d’avoir des formes ou des volumes un peu bizarres... Mais là, je chipote !

Les choses étaient bien instables, à cette époque et en ces lieux, quand les alliances du jour pouvaient être obsolètes dès le lendemain. Temoudjin a toujours su jouer ses pions avec brio, fédérant, rassemblant. On commence à percevoir que la formation de ses armées et l’assise de son pouvoir vont également être fondées sur la terreur, la contrainte, le sang.

Simon Rocca, qui a signé d’autres séries sous ce nom ou sous le nom de Ramaïoli, nous offre là un scénario très fidèle à l’Histoire. Une Histoire assez méconnue en Europe mais qui se dévoile grâce à cette BD de manière forte et instructive.

Par , le

Les albums de la série LE KHAN

Nos interviews liées

Le Mal Tome 3 par André HOUOT

Sceneario.com : Bonjour André, pour bien commencer cette interview, pourriez-vous nous raconter comment vous avez intégré le monde de la bande dessinée ?
André Houot : Ça s'est fait sur le tard, pour moi… Ma première bd, je l'ai signée à l'âge de 40 ans. J'avais déjà un métier mais j'étais en manque de créativité. Sceneario.com : "Chroniques de la nuit des temps, Le Khan, Septentryon, Le mal" sont les séries sur lesquelles vous avez oeuvré. Quel est votre sentiment sur le travail accompli ? Y a-t-il une série que vous préférez par rapport à une autre ou ont-elles, chacune, une importance particulière ?
André Houot : J'ai toujours eu du mal à remettre le nez dans les séries que j'ai faites. Il n'y a pourtant aucune que je renie car c'est moi qui ai choisi de traiter les thèmes que j'ai voulus [...]

Lire la suite ›