LE JOUR OU... #2 Le jour où elle a pris son envol

voir la série LE JOUR OU...
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Genre :

Fiction

Intimiste

Philosophie

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782818941638

Résumé de l'album Le jour où elle a pris son envol

 
Clémentine est dans la réussite mais elle ne se sent pas pour autant épanouie. La faute à son mec qu'elle laisse au lit le matin et qu'elle retrouve le soir devant ses jeux vidéo ? Elle ne se posera pas longtemps la question et le mettra vite-fait à la porte ! Mais elle éprouvera aussi et surtout le besoin de retourner voir Antoine dans son épicerie si spéciale où elle avait jadis appris à prendre confiance en elle...

Ce n'est pas Antoine qu'elle retrouvera, mais un certain Simon, qui "gardait la maison". Ce dernier ne semblait pas si étonné que ça de voir débarquer Clémentine et, cernant ses interrogations, la poussera à partir pour un voyage autour du monde où, à chaque étape, elle rencontrerait quelqu'un qui s'est accompli et qui l'aiderait ainsi à comprendre ce dont elle a vraiment besoin pour redevenir elle-même...
 

Par Sylvestre, le 04/09/2017

Notre avis sur l'album Le jour où elle a pris son envol

 
Pas besoin d'avoir lu Le jour où le bus est parti sans elle pour apprécier cette bande dessinée qui lui succède et qui s'intitule Le jour où elle a pris son envol. Des références à la première sont effectivement faites dans la deuxième, on y retrouve différents personnages, aussi, mais plutôt que d'une suite, on préférera parler d'un autre thème, d'un autre épisode.

Après la confiance en soi, le sujet dans cette nouvelle BD est l'épanouissement et les chemins qui y mènent. Mi-fiction et mi-"petits trucs sur lesquels réfléchir", cette BD nous replonge dans des ambiances sympathiques, au milieu de gens pour qui tout baigne.

Le hic dans l'histoire, c'est que les conseils qui sont donnés à Clémentine le sont par des gens qui habitent aux quatre coins du monde. Ce qui fait qu'en gros, Clémentine fait "le tour du monde en 72 pages" pour découvrir ce qu'elle aimerait faire de sa vie et c'est en "mode utopie" qu'elle le fait ; . Du genre : ses billets d'avion lui sont offerts, du genre : elle part sur un coup de tête pour cette aventure... Bon, c'est vrai, on est dans de la bande dessinée. C'est donc plus stylé de faire voyager son héroïne plutôt que de la laisser discuter entre quatre murs avec une seule personne qui lui aurait dit tout ce qu'elle a entendu durant son périple. Mais disons que ça nous éloigne un peu du côté "petites choses simples qui mènent au bonheur", ce qui paraissait plutôt être l'esprit recherché pour la série. Et ça court-circuite aussi parfois un peu trop les réalités de la vie, semble-t-il.

Cela dit, ce scénario n'est qu'un outil. Le principal, c'est bien entendu les enseignements qu'on peut trouver dans cette BD, que ce soit dans ce que l'héroïne vit ou dans ces petites historiettes qui lui sont racontées par ses différents interlocuteurs. Et ensuite c'est à chacun de savoir ce qu'il veut faire de cet enseignement si jamais il se pose les mêmes questions que Clémentine.

Cette "feel-good story" au dessin adéquat vous convaincra-t-elle de relancer les dés de votre vie ? La donne au départ n'est pas la même pour tous, mais quid de la réflexion ?! A un de ces quatre pour le bilan ! ^^
 

Par , le

Les albums de la série LE JOUR OU...

Nos interviews liées

Entretien avec le poilu Marko

Sceneario.com : Bonjour Marko. Alors, depuis quelques mois, tu as mis ta tenue de « Poilu », pour nous faire revivre la période de la Première Guerre Mondiale sous un nouveau angle : celui de l’humour, à l’instar des tuniques Bleues de Cauvin et Lambil. Peux tu nous parler de cette série qui sort donc en ce mois de mai 2011 ?
Marko : Salut …. « Les Godillots » est le nom d’une série de oneshot qui met en scène des soldats français, tous faisant parti de la même escouade quelque part, sur le front du conflit 14/18. Leurs aventures a travers cette guerre en premier et seconde ligne Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ?
Marko : Je n’ai pas d’influence à proprement dit pour cet album.. La première guerre mondiale est un sujet qui me questionne depuis des années, j’ai juste décidé de m’y pencher et de partager cette aventure avec Olier… [...]

Lire la suite ›

Interview de Marko pour la sortie de 4e tome de l'Agence Barbare

Marko, La Fouillade 2006 Sceneario.com: Tu es venu à la BD d'une façon peu banal ! Marko : A onze ans j'écris une lettre à Spirou lui demandant l'adresse de Franquin. 
Pas de réponse prendant deux mois et un jour je reçois un courrier. Une enveloppe avec un papier Canson sur lequel était dessiné une tête de Gaston Lagaffe, accompagné du texte « Un grand bonjour Marc, Franquin 83 ».  J'ai pris l'enveloppe et je suis allé voir mes parents en leur disant, « C'est ça que je veux faire! ». Et depuis tout s'est enchaîné. Sceneario.com: Quel enseignement as-tu suivi ? Marko : J'ai commencé par les bouquins de base. Pour moi, LE bouquin de base est « L'art de la Bande Dessinée » de Leduc aux éditions Glénat. 
Mes premiers dessins publiés sont parus dans le magazine de mon club de rugby de l'époque [...]

Lire la suite ›

Marko et Olier pour l'Agence Barbare tome 3

Sceneario.com: "Egun On Marko. Alors le tome 3 enfin dans les bacs.
Tu commences le tome 4. cela signifie-t-il que l'agence Barbare est une série qui est bien lancé ? Un des "must" de la collection "Grand Angle"? Les deux premiers tomes ont connu un coffret et une intégrale assez rapidement ?
Marko : Nous avions annoncé un second cycle, nous tenons parole à ce niveau là .C'est le principe de la série, des cycles de  2; l'histoire se clos a la fin du cycle et de cycle en cyle on creuse un peu plus l'intrigue générale de la série. Si un 5 sort cela voudra dire qu'un  6 est prévu ! Nous attendons l'écho de "Drak Party" pour jauger de l'impact réel de la série. Le tome 1( Les rues d'Astaris) est réédité a l'occasion de sa sortie dans le coffret. Nous en espérons de même pour le  2 et  le 3 ! "must" chez Grand Angle ? A vrai dire je m'en souci peu ! J'essaye de faire de mon mieux à chaque fois [...]

Lire la suite ›