LE JOUR OU... #6 Le bonheur est là !

voir la série LE JOUR OU...
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Genre :

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782818986387

Résumé de l'album Le bonheur est là !

Sacha et Clémentine se rendent chez leur ami Antoine dans sa belle maison de campagne. Après avoir récupéré à la gare Chantal, ils tentent de rejoindre d’autres amis Guillaume et Naori également invités. Ces derniers ont fini par arriver avant eux et font la connaissance de leur hôte qui les invite à s’installer dans leur chambre. Une fois fait, le couple fait la connaissance de Simon, le compagnon d’Antoine, et à la suite d’une petite maladresse de Guillaume, leur hôte se met à leur narrer une histoire en rapport avec sa bévue. Le récit fait son petit effet et se voit accompagné de profondes explications d’Antoine. Alors qu’ils se sont mis à déguster quelques pâtisseries, Sacha, Clémentine et Chantal arrivent enfin. Tous ensembles, ils préparent l’apéro qu’ils décident de prendre sur la terrasse non sans évoquer les soucis qui les pèsent. La tranquillité et la beauté des lieux les incitent à abandonner toutes les tracasseries passées. Le bonheur est là, prêt à être saisi, et il est essentiel de profiter du moment présent.

Par Phibes, le 28/10/2021

Notre avis sur l'album Le bonheur est là !

Dopé par sa bienfaisance naturelle, le duo BeKa vient ajouter une nouvelle touche humanitaire à sa belle saga en s’intéressant via ses personnages récurrents que sont Clémentine et Sacha au bonheur et à sa mécanique. Pour l’évoquer dans toute son ampleur, les coscénaristes ont décidé de le susciter lors d’une réunion amicale entre sept protagonistes dans un lieu bucolique.

 

Dans une ambiance des plus généreuses, reposante à souhait et assurément profitable à la réflexion, le récit nous conduit dans une sorte de thérapie de groupe dans laquelle le bonheur va prendre toute sa place. A la faveur d’un échange prévenant et délicat, les personnages font étalages de leurs souvenirs les plus agréables synonymes de moments illustrant cette plénitude recherchée. Eu égard à la tonalité employée, il ne fait aucun doute que lecteur se laissera porté par cette plénitude qui se dégage de cet échange très positif.

 

S’éloignant volontairement de toute pensée noire, occultant toute pollution malfaisante comme les contrariétés que l’on peut subir, le duo BeKa optimise à fond pour illustrer le bonheur. La définition qu’il en donne repose sur des moments simples, sur des tranches de vie ressourçantes, sur la mise à plat de petites vérités comme un choix philosophique qui nous invite à marquer un temps d’arrêt dans notre existence afin de gouter pleinement à ces moments de pure zénitude.

 

Il va de soi que Marko trouve encore une fois le message graphique qui sied à cette aventure humaine. En effet, le trait semi-réaliste qu’il distille en toute liberté suscite une réelle douceur picturale qui fait énormément de bien à nos yeux et notre fort intérieur. Les moments de partage qu’il croque se veulent emplis de sensibilité, servis il est vrai par des personnages à la bonhomie charitable et par des décors qui poussent à la rêverie. Cette ambiance se veut confortée par la colorisation de Maëla Cosson qu’elle adopte avec un certain brio et qui apporte une chaleur d’âme vraiment réconfortante.

 

Une illustration du bonheur réalisée avec déférence et sympathie qui fait du bien par où ça passe !

 

Par , le

Les albums de la série LE JOUR OU...

Nos interviews liées

Entretien avec le poilu Marko

Sceneario.com : Bonjour Marko. Alors, depuis quelques mois, tu as mis ta tenue de « Poilu », pour nous faire revivre la période de la Première Guerre Mondiale sous un nouveau angle : celui de l’humour, à l’instar des tuniques Bleues de Cauvin et Lambil. Peux tu nous parler de cette série qui sort donc en ce mois de mai 2011 ?
Marko : Salut …. « Les Godillots » est le nom d’une série de oneshot qui met en scène des soldats français, tous faisant parti de la même escouade quelque part, sur le front du conflit 14/18. Leurs aventures a travers cette guerre en premier et seconde ligne Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ?
Marko : Je n’ai pas d’influence à proprement dit pour cet album.. La première guerre mondiale est un sujet qui me questionne depuis des années, j’ai juste décidé de m’y pencher et de partager cette aventure avec Olier… [...]

Lire la suite ›

Interview de Marko pour la sortie de 4e tome de l'Agence Barbare

Marko, La Fouillade 2006 Sceneario.com: Tu es venu à la BD d'une façon peu banal ! Marko : A onze ans j'écris une lettre à Spirou lui demandant l'adresse de Franquin. 
Pas de réponse prendant deux mois et un jour je reçois un courrier. Une enveloppe avec un papier Canson sur lequel était dessiné une tête de Gaston Lagaffe, accompagné du texte « Un grand bonjour Marc, Franquin 83 ».  J'ai pris l'enveloppe et je suis allé voir mes parents en leur disant, « C'est ça que je veux faire! ». Et depuis tout s'est enchaîné. Sceneario.com: Quel enseignement as-tu suivi ? Marko : J'ai commencé par les bouquins de base. Pour moi, LE bouquin de base est « L'art de la Bande Dessinée » de Leduc aux éditions Glénat. 
Mes premiers dessins publiés sont parus dans le magazine de mon club de rugby de l'époque [...]

Lire la suite ›

Marko et Olier pour l'Agence Barbare tome 3

Sceneario.com: "Egun On Marko. Alors le tome 3 enfin dans les bacs.
Tu commences le tome 4. cela signifie-t-il que l'agence Barbare est une série qui est bien lancé ? Un des "must" de la collection "Grand Angle"? Les deux premiers tomes ont connu un coffret et une intégrale assez rapidement ?
Marko : Nous avions annoncé un second cycle, nous tenons parole à ce niveau là .C'est le principe de la série, des cycles de  2; l'histoire se clos a la fin du cycle et de cycle en cyle on creuse un peu plus l'intrigue générale de la série. Si un 5 sort cela voudra dire qu'un  6 est prévu ! Nous attendons l'écho de "Drak Party" pour jauger de l'impact réel de la série. Le tome 1( Les rues d'Astaris) est réédité a l'occasion de sa sortie dans le coffret. Nous en espérons de même pour le  2 et  le 3 ! "must" chez Grand Angle ? A vrai dire je m'en souci peu ! J'essaye de faire de mon mieux à chaque fois [...]

Lire la suite ›