LE JANITOR #3 Les revenants de Porto Cervo

voir la série LE JANITOR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DARGAUD

Genre :

Espionnage

Religion

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505006855

Résumé de l'album Les revenants de Porto Cervo

Suite aux événements de Davos, le cardinal Jonovovitch organise une réunion au Vatican. L’objectif est de donner des moyens technologiques plus conséquents aux Janitores. Certains y sont hostiles, mais Jonovovitch sait qu’il a de bons arguments pour convaincre ses paires. Le cardinal a notamment la conviction que les adversaires de Davos, ceux du “Nouveau Temple”, vont être de plus en plus dangereux malgré leur récente défaite et qu’ils continuent certainement à infiltrer les plus hautes sphères du Vatican.

Une conviction qui va bientôt être confirmée par un curé du petit village balnéaire de Porto Cervo, en Sardaigne. Les photos qu’il vient de réaliser par hasard intriguent le Vatican qui décide d’envoyer Vince sur place pour mener l’enquête.

Par Legoffe, le 21/11/2009

Notre avis sur l'album Les revenants de Porto Cervo

Les grands pontes du Vatican n’en ont donc pas fini avec leurs ennemis du “Nouveau Temple”. Après l’affaire de Davos, de nouvelles intrigues se préparent et c’est évidemment notre héros, Vince, que l’on envoie sur place. Un héros certes incroyablement habile et fort (un quasi James Bond en soutane !), mais aussi un homme qui dégage beaucoup de simplicité et de bonté. Cela en fait un personnage à part dans le monde de la bande dessinée. Son charisme est discret, particulier. Sa présence ne dévore pas la page, mais il s’impose pourtant à sa façon.

Et si Yves Sente a réussi à imaginer un héros intéressant, il sait aussi attiser la curiosité en racontant des histoires bien construites, des thrillers mêlant religion et espionnage.

Le présent album sert de mise en place à une nouvelle intrigue. Le lecteur est appâté par les vraisemblables préparatifs d’une nouvelle opération du “Nouveau Temple” et par la possible trahison d’un autre responsable du Vatican. Mais, au delà de ces mystères, Yves Sente veut nous surprendre en laissant le passé rattraper Vince. Nous découvrons ainsi dans quelles conditions le héros a grandi, l’existence d’un frère qui serait mort depuis... Des éléments qui se présentent apparemment comme de simples souvenirs, mais qui vont avoir leur importance dans la suite des événements.
Ainsi, l’auteur mêle habilement son affaire d’espionnage à la vie personnelle de Vince pour concocter une intrigue qui devrait exploser dans le prochain tome. C’est, en tout cas, le sentiment que nous avons en terminant la lecture de l’album.

Les bonnes idées de Sente sont démultipliées par le dessin précis et dynamique de Boucq. Il donne beaucoup de vie à ses personnages et découpe les scènes d’action avec une efficacité redoutable. Quand deux grands maîtres de la bande dessinée se retrouvent, ça donne forcément une bonne série !

Par , le

Les albums de la série LE JANITOR

Nos interviews liées

Rencontre avec François Boucq pour XIII mystery

Sceneario.com : Pourquoi le choix du Colonel Amos ?
François Boucq : Le scénario était bien, le personnage intéressant graphiquement et au niveau du contenu, psychologiquement. Il est complexe et manipulateur. Il est bourré d’ambigüités, il a une apparence très froide, c’est quelqu’un qui a eu une vie émotionnelle chaotique.
Il a une profondeur et une ambigüité sur différents plans. C’est un homme qui cherche à ourdir des complots et qui est lui-même perturbé par le complot de la vie.  
Sceneario.com : A-t-il été difficile pour vous de vous approprier le personnage ?
François Boucq : Non, c’est comme faire une histoire avec un acteur, il a sa physionomie, on prend le personnage avec ses codes vestimentaires, sa morphologie, sa psychologie, on le fait jouer [...]

Lire la suite ›