Le goût du sang

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782803677054

Résumé de l'album Le goût du sang

Aldo le truand croyait en avoir fini avec les soucis en sortant de prison, mais voici que suite à un accident de voiture, il se retrouve dans la ferme de Lou qui tente de le trucider ! Après y avoir renoncé, la jeune femme va l’utiliser pour faire disparaître les traces du meurtre de son mari ! Pensant arrivé au bout de ses ennuis, Aldo est alors retrouvé par ses anciens camarades de crime…

Par V. Degache, le 22/06/2022

Notre avis sur l'album Le goût du sang

Aldo le mafieux se retrouve, après un accident de voiture, recueilli par une jeune femme, Lou, dans sa ferme. Celle-ci ne s’avère finalement pas si gentille que cela, tentant de faire disparaître l’homme. Y renonçant, elle décide de plutôt utiliser les talents de ce dernier pour faire disparaitre le corps de son mari trucidé, et stocké dans le congélateur. Un échange de services se met donc en place : pendant qu’Aldo se remet de ses blessures, Lou l’utilise pour éliminer toute trace de l’homicide.

Mais l’élément perturbateur arrive rapidement : la bande à laquelle appartenait Aldo le retrouve et fait irruption dans la maisonnée, le soupçonnant rapidement de vouloir prendre le contrôle du groupe en les éliminant un par un ! Le goût du sang prend alors la forme d’une comédie déjantée, aux personnages truculents : des mafieux en passant par le policier municipal. Les situations cocasses, souvent accompagnées d’hémoglobine se succèdent, pour le plus grand plaisir du lecteur qui ne lâchera pas la BD avant l’issue final !

Debuhme (De la nécessité d’avoir un ours chez soi, Le Lombard, 2018), assure dessin, scénario et couleurs, et livre un ouvrage jouissif, aux personnages principaux et secondaires bien travaillés, aux gueules semblant tout droit sorties du cinéma français des années 60-70 !
Rebondissements et situations rocambolesques sont légion, on passe un très bon moment, gore et drôle à souhait, avec Le goût du sang !

Par , le