LE FLEAU DES DIEUX #4 Vae victis

voir la série LE FLEAU DES DIEUX
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Chroniques de l'antiquité galactique

Sortie :
ISBN : 2845655703

Résumé de l'album Vae victis

Attila, le rois des Huns, a enfin obtenu ce qu'il convoitait plus que tout : les coordonnées stellaires secrètes de Rome, planète mère de l'Orbis, l'empire Romain.
Enfin il va pouvoir la mettre à sac, définitivement la rayer de la carte, enfin, détruire totalement les Romains et régner comme seul maitre sur tout l'univers connu. L'égal d'un dieu, le juste compagnon de Flavia Aetia, l'immortelle incarnation de la déesse du Chaos.
Un seul et dernier obstacle se dresse sur sa route : le patrice Aetius, qui n'est autre que la déesse elle-même, commandant des armées romaines et de toutes les légions postées devant Rome.
L'affrontement final va pouvoir avoir lieu...

Par M@t, le NC

Notre avis sur l'album Vae victis

C'est beau, c'est entrainant, c'est fort ! Que demander de plus ?!
Voici du combat interstellaire de grande envergure, de la grande stratégie, qui séduira sans problème tout les fans de grande SF !
Gajic nous livre des albums toujours plus beaux... De très nombreux plans d'ensemble du combat qui nous permettent de bien suivre l'action...
Le seul bémol sur le graphisme reste pour moi les visages des personnages en gros plan, parfois déformés...
Valérie Mangin joue de son univers, plus besoin de présenter, plus besoin de pause narrative, le lecteur comprend immédiatement, il n'y a pas de point d'ombre. Ainsi le récit gagne en vitesse, en action, et c'est surement le principal pour un grand affrontement final...
Parallèlement, l'intrigue reste présente, on ne passe pas un album entier a suivre le combat, le profil des personnages se creuse.
Au final, l'essentiel est la, les tomes précédents sont magnifiques et ce quatrième tome est du même cru.
Une très très bonne série.

Par , le

Les albums de la série LE FLEAU DES DIEUX

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›