LE FLEAU DES DIEUX #6 Exit

voir la série LE FLEAU DES DIEUX
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Solaires

Genre :

Mythologie

Science Fiction

Space Opera

Sortie :
ISBN : 2849464252

Résumé de l'album Exit

L'empire romain est en paix. Huns et Romains ont scellé un pacte, les guerres fratricides sont terminées. Fratricides? Oui, car Huns et Romains parlent la même langue… Etrange coïncidence…

Qu'importe, un plus grand péril menace l'humanité. La folie des hommes alliée à la puissance des dieux corrompt l'empire. S'étant découverts Dieux eux-mêmes, Mars (Attila) et Kerka-Flavia Aetia (Venus) découvrent leurs origines et la source de leur pouvoir divin. Mais connaître son passé ne signifie pas l'accepter! Ils se dressent face à leurs nouveaux ennemis : les Olympiens et à leur tête, l'omnipotent Saturne.

Saturne, Dieu des Dieux, tentera de faire accepter leur nouveau statut à nos deux jeunes Dieux. Manipulateur, machiavélique, fou, Saturne n'hésiterait pas à détruire l'humanité, prêt à tous les extrêmes pour conserver sa mainmise sur son royaume et son univers.

Pauvres humains, spectateurs impuissants, leur destin ne leur appartient pas et ils subissent les dommages de cette lutte fratricide… Mais qui sera vainqueur?

Par Jzb, le NC

Notre avis sur l'album Exit

Ainsi s'achève cette excellente série de Valérie Mangin, par une lutte magistrale entre les Dieux de l'Olympe! Folie, pouvoir, ego, destruction… Tous les ingrédients sont réunis pour clore cette série avec talent! Et c'est bien le cas, tout s'achève pour mieux recommencer.

Côté scénario : Un dernier album parfaitement maîtrisé, tous les secrets et toutes les ficelles de l'histoire nous sont révélés mais sans à coup, avec douceur et énergie à la fois. L'auteur met en place avec brio le décor final et termine en apothéose son histoire. Qui sont ces Dieux de l'Olympe, quelle est leur histoire, quels sont leurs buts? Le final? Intéressant bien qu'un peu conventionnel, avec une ouverture sur l'histoire conventionnelle, telle que nous la connaissons.

Côté graphisme : Toujours cet aspect glacé des dessins mais avec une nette orientation vers l'action qui rend compte du gigantisme de la lutte entre Dieux. J'ai particulièrement apprécié, tout au long de la série, le détail des dessins et la netteté du trait. Un peu comme si le lecteur, Dieu, lui-même parcourait de son œil froid et arrogant l'histoire de quelques-uns des siens.

Pour conclure, cette série est une vraie réussite, tant pour son scénario original que pour ses dessins trop parfaits. Espérons seulement que Valérie ne se limite pas à son idée d'anachronisme antiquo-galactique dans ses futures réalisations.

Par , le

Les albums de la série LE FLEAU DES DIEUX

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›