LE FEUL #3 L'héritage

voir la série LE FEUL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Action

Aventure

Drame

Fantastique

Heroic Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302002289

Résumé de l'album L'héritage


Poursuivant leurs recherches sur les origines de ce mal appelé le feul, la petite troupe cosmopolite constituée par Jautry, Kaliam, Valnes, Belkiar et Sarynya a pénétré le territoire des terribles Brhoms. Alors que les deux femmes et l'Albinth sont capturés par ces derniers et condamnés à des travaux de forçats pour le compte de leurs dangereux geôliers, Jautry et Kaliam parviennent à éviter leur capture et se mettent en quête d'un moyen pour libérer leurs compagnons d'infortune. Mais le feul n'épargne personne en ces lieux mortels si bien que l'inquiétude gagne les Brhoms eux-mêmes. Pour les cinq voyageurs, leur fuite à laquelle ils aspirent, va révéler la tromperie des dieux et leur présent morbide.
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album L'héritage


"L'héritage" signifie la clôture de la trilogie du "feul" et la fin d'une quête engagée par une petite colonne constituée d'êtres de différentes races. Enfin, l'origine de cette maladie mortelle qui a étendu son aura sur les trois ouvrages, nous est dévoilée dans un déferlement de violence, de souffrance et d'abjection perpétrés par une peuplade esclavagiste.

Jean-Charles Gaudin parvient sans ambiguïté et sans tapage superflu à captiver jusqu'au bout notre attention sur les cruelles mésaventures de ces cinq personnages. Car, malheureusement pour eux (et heureusement pour nous), les surprises n'ont pas fini de défiler. En effet, le monde qui les entoure (celui des Brhoms en particulier) n'est que misère et barbarie extrême, décharné par une maladie sournoise et sans espoir de guérison. Et c'est dans cet enfer que la réponse à leurs questions et aux nôtres aussi, va jaillir.

L'auteur qui sait faire preuve d'une grande maturité scénaristique ("Galfalek", "Les princes d'Arclan", "Les arcanes du Midi-Minuit"…), fait monter sans concession la pression au rythme des découvertes du duo formé par Jautry et Kaliam ou des déconvenues des trois autres comparses, et parvient à nous sidérer au final par un revirement qui devrait surprendre plus d'un lecteur.

Les graphiques de Frédéric Peynet sont superbes, bien proportionnés et d'une véracité bien travaillée. A regarder ses vignettes, on sent que ce dessinateur exulte dans la réalisation de gros plans. Car les visages qu'il croque exhalent, au vu des regards, une certaine profondeur d'âme qui ne laisse pas insensible. Pareillement, les décors intérieurs et extérieurs sont finement restitués et encadrent merveilleusement les protagonistes.

La fin du voyage est proche, annonçant que l'origine de la maladie va enfin être découverte. Mais à quel dépens ! Une bien belle histoire fantastique pas aussi innocente qu'elle pourrait le paraître.
 

Par , le

Les albums de la série LE FEUL

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Frédéric PEYNET et sa série Le Feul

Sceneario.com : Bonjour Frédéric, afin de faire plus ample connaissance, pourriez-vous nous expliciter votre parcours d'auteur au sein du 9ème art ?
Frédéric Peynet : J'ai débuté en 1999, chez Pointe Noire, aux côtés de la scénariste Isabelle Plongeon. Nous avons publié « Les Apatrides », un tome qui resta sans suite pour cause de faillite de l'éditeur. Parallèlement, toujours avec Isabelle, nous avons créé une trilogie intitulée « Toran », parue chez Nucléa entre 2001 et 2003. Puis j'ai rencontré Jean-Luc Istin qui démarrait « Les Contes du Korrigan » et cherchait des dessinateurs pour illustrer les histoires des frères Le Breton. Ce fut l'occasion pour moi d'entrer chez Soleil par le biais d'un album collectif. Comme je connaissais déjà Jean-Charles Gaudin depuis quelques années, et que l'envie de créer une série tous les deux était présente, nous avons lancé « Le Feul » dont le dernier tome est sorti mi janvier [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›