Le fantôme de Canterville

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PETIT à PETIT

Collection :

Littérature en BD

Genre :

Adaptation

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782849491904

Résumé de l'album Le fantôme de Canterville


Heureux d'avoir enfin réussi à évincer les Canterville de leur château, le fantôme de ces hauts lieux jouit pleinement de sa victoire horrifique mais qui sera de courte durée. En effet, de nouveaux propriétaires viennent se présenter, accompagnés de leurs trois garnements. Puisqu'ils sont décidés à habiter la vaste demeure, le fantôme va devoir, encore une fois, montrer sa toute puissance machiavélique pour les faire fuir. Mais c'est sans compter sur l'effronterie des trois galopins des nouveaux acquéreurs !


 

Par Phibes, le 13/06/2010

Notre avis sur l'album Le fantôme de Canterville


Écrite initialement en 1887 par Oscar Wilde, les péripéties ectoplasmiques de Sir Simon n'ont cessé jusqu'à ce jour de faire l'objet d'adaptations diverses, que ce soit en film pour le cinéma ou la télévision, en opéra, en pièce de théâtre et en bandes dessinées. Sur ce dernier point, après Juan Arranz en 1980 et le duo formé par Jean-Luc Cornette et Christophe Hanze, voici en ce mois de mai 2010, le tandem constitué par deux auteurs aguerris, Ceka et Paul Drouin, qui se lancent dans l'adaptation libre de cette nouvelle littéraire.


Réalisé essentiellement pour la jeunesse, cet ouvrage comblera le lectorat visé par sa modernité et son entrain juvénile. En effet, faisant fi de l'époque d'origine pour réinstaller l'histoire de nos jours, conservant toutefois le château indispensable pour faire évoluer le fameux fantôme, Ceka a réalisé un face-à-face énergique entre deux catégories de personnages bien volontaires et amateurs de sensations fortes. A cet égard, les situations qui en découlent et qui pourtant sont liées à des thèmes comme la mort et l'épouvante, se révèlent bien cocasses et permettent d'assister à un revirement scénaristique bien mené (transformation de la peur en émotion).


Paul Drouin, artiste qui a participé précédemment aux collectifs Summer of the 80's et Cicatrices de guerre, livre ici un travail graphique légèrement naïf, en totale adéquation avec les aspirations du jeune public visé. Haut en couleur, son dessin sur fonds noir est entreprenant, énergique et riche. Mettant en avant un fantôme qui pourrait prendre sa place dans la galerie des personnages chers à Tim Burton, il se meut avec brio dans les nombreuses apparitions de ce dernier face à des garnements diaboliquement représentés.


Une bien agréable adaptation de la nouvelle littéraire éponyme d'Oscar Wilde qui devrait faire mouche auprès des plus jeunes et les inciter à lire l'oeuvre originale.


 

Par , le

Nos interviews liées

Interview de HANT1S3 à l'occasion de la sortie du T2 d'EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter et nous dire qu'est et comment est né le projet Hynnner vs Hant1s3 ?

HANT1S3 : Bonjour. Je me nomme HANT1S3, je suis le concepteur du Projet. "HYNNNER Vs HANT1S3" (prononcer Inner Versus Hantise), est l’aboutissement de 19 ans de projets musicaux.

L’origine est un projet de 1989 à l’origine duquel on était, Yigaël (NDR : le dessinateur de la série Egovox) et moi-même… Nous nous sommes rencontrés au collège. Il était déjà dessinateur et moi musicien. Nous étions de véritables passionnés, je me suis même mis au dessin à cette époque ! Yigaël, quant à lui, s’est mis au clavier puis à la basse. Pour ma part, j’écrivais et composais avec un synthétiseur [...]

Lire la suite ›

Interview de Yigaël et Céka, les auteurs de la série EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour Céka, bonjour Yigaël.

Avant de faire de la bande dessinée, Céka, tu travaillais dans la publicité : tu nous l’as déjà dit lors de notre récente interview pour la sortie du Procès. Et puis un jour, après avoir pris tes repères dans le monde de la BD, tu as décidé de te lancer.

Yigaël, toi, tu sors par contre d’une école de dessin. Parle-nous un peu de toi, avant tout, histoire que l’on te connaisse un peu mieux, et de ton cursus.

Yigaël :
Je suis né à Arras, dans le Pas de Calais. Comme beaucoup de dessinateurs, j’ai commencé à faire mes premières BD vers l’âge de 7 ou 8 ans. Des histoires où je mettais en scène mes jouets, essentiellement, ou encore des adaptations de films que j’aimais bien (Star Wars, E.T., etc...). Ensuite, je me suis mis à dessiner mes propres histoires avec des personnages que j’inventais [...]

Lire la suite ›

Interview de CLOD et CEKA, les auteurs du PROCES


Sceneario : Avant tout, je tiens à vous remercier pour la disponibilité que vous avez affichée en acceptant très rapidement ce petit jeu de l’interview ! C’est toujours un plaisir quand les auteurs savent être proches de leurs lecteurs en n’hésitant pas à prendre un peu de leur temps pour leur en dire plus.

Alors, Clod, Céka, racontez-vous un peu, en quelques mots, histoire de mieux savoir d’où vous venez, et quel chemin vous avez parcouru avant la sortie de votre BD "Le Procès"...

Photo (c) Yannick Chazareng   CEKA : Avant de faire du scénario BD, j’avais un vrai métier, un métier sérieux... (rires) J’étais créatif en agence de publicité ! Mais bon, j’ai toujours voulu faire de la BD depuis tout petit, alors, un jour, j’ai décidé de faire une cure de désintoxication salariale !!! Bien sûr, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, j’ai attendu d’avoir un peu plus d’expérience et quelques contacts, en presse et en édition ! CLOD : Pareil pour moi, j’ai été salarié dans une entreprise pendant huit ans avant de décrocher complètement pour me consacrer au dessin [...]

Lire la suite ›