Le diable aux trois cheveux d'or

Dessinateur :


Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Adaptation

Contes

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782840552741

Résumé de l'album Le diable aux trois cheveux d'or

A sa naissance, une vielle dame prédit à sa famille qu'il se mariera à la fille du roi quand il aura 14 ans. La rumeur arrive aux oreilles du roi qui n'a pas l'intention que la prophétie se réalise un jour. Alors qu'il croit s'en être débarrassé le bébé est retrouvé par une famille de meunier qui l'élève tranquillement. 14 ans plus tard, le roi découvre que le bébé n'est non seulement pas mort, mais qu'il est devenu un jeune garçon qui peut très réaliser la prophétie... Il faut, à nouveau, braver le sort et empêcher ce mariage !

Par Fredgri, le 13/12/2015

Notre avis sur l'album Le diable aux trois cheveux d'or

"Les Trois Cheveux d'or du Diable" est un conte populaire allemand tel qu'il en existe des tas, il fut recueilli à la fin du 19ème siècle par les frères Grimm et nous raconte donc les démêlés d'un jeune homme promut à un prestigieux mariage avec la fille du roi, mais qui doit subir les épreuves que lui impose ce dernier afin de l'éloigner de sa fille ! Il est ici question de destin, de cœur pur et d'astuce. Car le jeune homme est peut-être innocent, il n'en demeure pas moins courageux et suffisamment intelligent pour arriver à s'en sortir allègrement !

Le gros intérêt en adaptant un conte comme celui là c'est qu'il suffit juste de se laisser porter par l'histoire qui s'écrit toute seule. Tout y est, le rythme, le suspense, l'habileté, les personnages très bien caractérisés (même s'ils restent cantonnés à des gros archétypes) et une histoire porteuse de valeurs, d'une morale presque transparente !
Cécile Chicault s'en sort donc très bien. Son scénario est captivant, on se laisse entraîner sans soucis dans ce conte et ses multiples rebondissements, le dessin est très agréable aussi, avec une patine dans les couleurs qui me plait beaucoup !

Un album assez court en fin de compte, mais qui reste une très belle surprise au final !

Par , le