LE DERNIER TROYEN #5 Au-delà du Styx

voir la série LE DERNIER TROYEN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Solaires

Genre :

Aventure

Science Fiction

Space Opera

Sortie :
ISBN : 9782849469514

Résumé de l'album Au-delà du Styx

Le départ précipité du prince troyen Enée a été fatal à Dinon, la reine de la planète Carthago. Le suicide de cette dernière bouleverse profondément le stratège de Troie qui, inconsolable, se donne la mort.
La déesse Vénus, mère du désespéré, décide d'intercéder en sa faveur auprès de Jupiter pour ressusciter son fils. Celui-ci lui opposant un refus catégorique, elle récuse cette fatalité et envoie manu militari Ulysse, Anchise et Andromaque dans le royaume des morts administré par Pluton avec pour mission de retrouver Enée et de le ramener à la vie.
Commence alors une longue descente aux enfers parsemée d'embûches au sein desquels siègent les trois terribles juges du seigneur noir.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Au-delà du Styx

Cette libre adaptation de l'Enéïde est d'un abord qui interpelle quand on ne connaît pas la série du "dernier troyen". En effet, si les récits du poète romain Virgile sur les épreuves subies par Enée, l'un des héros de la guerre de Troie, appartiennent à l'Antiquité, la version proposée par la prolifique Valérie Mangin franchit allégrement les portes de la science-fiction.

Pour les adeptes de cette série dont je fais partie, il convient de saluer le subtil mélange des genres qui nous permet de pénétrer dans un univers disproportionné, infiniment grand. En effet, les villes d'antan sont ici des planètes, les bateaux prennent la forme de vaisseaux spatiaux, les armes blanches sont remplacées par des pistolasers.

A l'image de l'Enéïde qui est divisée en chants, cet opus traite d'un événement parmi tant d'autres vécu par celui qui sera à l'origine de la création de Rome. Pour l'occasion, le légendaire Enée a, par dépit, franchi le Styx, le fleuve menant aux enfers gérés par le dieu Pluton.

On suit donc avec curiosité et intérêt ce voyage étrange de trois mortels ballottés au gré des décisions divines qui vont devoir passer le seuil d'un royaume peuplé de lieux illusoires dont on ne revient pas. L'affrontement sidéral que l'on devine est, pour ma part, exaltant par son dimensionnement et par le déséquilibre des forces que l'on perçoit entre les mortels d'un côté et un dieu omnipuissant de l'autre.

Bercé par des dialogues dans un style purement théâtral, hypnotisé par la prestation graphique de Thierry Démarez qui emploie un réalisme époustouflant, ce space-opéra se parcourt à un rythme effréné influencé par les mouvements décousus du Styx.
La communion des monuments antiques, des tenues vestimentaires de l'époque romaine et les éléments futuristes n'altère, pour ma part, nullement l'épopée. Bien au contraire, par son mélange atypique, elle l'a rend plus captivante.

Cet opus, comme la série, est à dévorer sans craindre la foudre divine.

Par , le

Les albums de la série LE DERNIER TROYEN

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Thierry Demarez pour la Geste des Chevaliers Dragons 7

Sceneario.com: Bonjour, Thierry Démarez. Pouvez vous vous présenter ainsi que votre parcours avant d’arriver à faire de la BD   ?
Thierry Demarez:
Bonjour , mon parcours est assez sinueux mais s' appuie autour d' un tronc commun qui est le graphisme . après un bac Arts Plastiques , je suis parti aux Beaux Arts que j' ai quittés au bout d' une année pour me lancer vers quelque chose de plus " concret " , la maquette volume ( en architecture et prototypes) . puis , j' ai eu mes premiers contacts avec le milieu de l' édition en étant coloriste ; au bout de 2 ans , je me suis lancé dans le décor forain , ma première approche dans le monde de la "fresque" , du très grand format . Puis , j' ai intégré un centre de formation de peintre en décor où je suis devenu plus tard , assitant formateur pendant 2 ans ; l' Opéra Bastille m' a alors ouvert ses portes , toujours pour les décors et enfin , j' ai enchainé avec un Cdi à la Comédie Française en tant que chef d' atelier et je travaille parallèlement mes albums avec cette activité à plein temps [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›