LE DECALOGUE #2 La Fatwa

voir la série LE DECALOGUE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Sortie :
ISBN : 2723431290

Résumé de l'album La Fatwa

Merwan est un jeune musulman un peu perdu entre les préceptes de sa foi et sa vie d'homme moderne. Il a une amie très libérée qu'il protège maladivement, mais celle-ci n'a pas le comportement qu'il pourrait attendre d'une femme dans le respect des traditions dans lesquelles il a été élevé.
Nous suivons donc dans cet album le périple de Merwan, qui, tenté par le fanatisme religieux, se retrouve tiraillé entre son devoir d'exécuter une fatwa et certaines vérités que la cible de cette fatwa souhaite lui inculquer. Cette rencontre sera le point de départ d'un long questionnement, mais aussi d'un voyage en compagnie d'un livre recelant bien des secrets : le Nahik.

Par Tito, le NC

Notre avis sur l'album La Fatwa

Sorti quelques mois avant les évènements de septembre 2001, cet album pose un certain nombre de questions sur le fanatisme de ces jeunes qui, parfaitement intégrés dans notre société en apparence, sont en fait manipulés par des mouvements aux ambitions terribles. Le problème n'est cependant pas abordé avec les gros sabots habituels, mais tout en subtilité, en nous montrant les doutes et les interrogations de deux jeunes gens qui se battent pour une cause qui leur sied de moins en moins au fil de l'album.
On voit aussi se dessiner un fil conducteur magistral à cette série, puisque dès le second tome on comprend qu'il ne s'agit pas d'une simple histoire linéaire et poussive, mais d'une construction d'une intelligence et d'une solidité impressionnante. Pour tout dire, il m'a paru évident dès ce second tome que Giroud savait parfaitement où il nous emmenait.
Les dessins de De Vita, que je découvrais à l'occasion, m'ont franchement convaincu par leur précision, leur expressivité et leur humanité. Quand aux couleurs, elles sont irréprochables.
De quoi vous convaincre, si besoin était, du fait que le décalogue est une série indispensable..
PS : mention spéciale au lexique en début de tome, qui rappelle que le décalogue peut à mon avis avoir des vertus ô combien éducatives...

Par , le

J'ai assez nettement préféré ce tome 2 au précédent!
Non pas que l'histoire soit meilleure, ou tout autre considération d'ordre esthétique (au demeurant, les dessins de Guilio de VITTA sont vraiment très beaux). Simplement, "Nahik", ce fameux livre qui contient le décalogue musulman se retrouve au premier plan. Là où dans "Le manuscrit", il n'est qu'un élément qui fait basculer un destin, dans "La fatwa", il est un protagoniste pour ainsi dire.
En choisissant de le mettre entre les mains d'un jeune musulman (intégriste de surcroît, choix ô combien risqué), Giroud rend plus palpable encore l'importance de "Nahik" pour l'Islam : pourquoi il dérange; les passions qu'il occasionne...
Et évidemment, ce qui est très bien, c'est le comportement de Merwan, qui ouvre les yeux et découvre le vrai but de sa religion.
Bref, pour l'instant, c'est mon tome préféré (c'est pas trop dur ;o))

Par , le

Le second tome de la série « Le Décalogue » est paru en 2001, soit 12 ans après la fatwa dont Salman Rushdie avait été la cible suite à la publication de son livre « Les versets sataniques ». Soit également 4 ans avant l’assassinat de Theo Van Gogh pour le même genre de raisons… Comme quoi les auteurs de BD savent puiser des éléments dans l’actualité pour mettre au point des scénarii proches de ce qui fait notre monde.

« La Fatwa » est l’un des tomes de la série que je suis en passe de préférer. Si l’histoire y est pour quelque chose, c’est aussi que De Vita est un dessinateur dont j’apprécie énormément le travail. Le choisir comme co-auteur du deuxième volet du Décalogue, après Béhé, c’est vraiment placer la barre très haut pour les nombreux autres dessinateurs qui ont accepté de participer à la suite !

Par , le

Les albums de la série LE DECALOGUE

Nos interviews liées

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Sébastien Latour et Giulio De Vita, auteurs de la série Wisher

Sceneario.com : Bonjour et merci de nous accueillir pour cette interview ! Les gens connaissent plus probablement Giulio De Vita pour les différents albums qu’il a déjà réalisés alors que Sébastien Latour reste peut-être encore un nom d’auteur peu connu, alors, que diriez-vous de dire chacun un petit mot sur vous, histoire que les présentations soient faites ?!
Sébastien Latour : Bonjour, je m’appelle donc Sébastien Latour, j’ai 31 ans, je suis marié et j’ai une petite fille de 4 ans qui est adorable et qui s’appelle Eléa. Je suis un "futur ex-prof d’anglais", et je suis scénariste de BD depuis 5 mois aux éditions Lombard où j’ai deux séries : Wisher, avec l’ami Giulio De Vita et Ellis, avec Griffo. J’habite à Lille pour le moment, mais je voudrais bientôt redescendre dans mon Pays Basque natal [...]

Lire la suite ›