LE DECALOGUE #10 La Dernière Sourate

voir la série LE DECALOGUE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Sortie :
ISBN : 2723435733

Résumé de l'album La Dernière Sourate

Nous sommes en 652, le Coran est sur le point d'être totalement rédigé mais, toutefois, il reste quelques précisions à vérifier. C'est pour cela que Tayeb Abou Tayeb parcourt l'Egypte et va à la rencontre des villageois isolés pour collecter la parole de Dieu et faire la part des choses entre les diverses interprétations. Au village de Wadi-Beyh commandé par la belle Mahdjubah , il apprend qu'une sourate en forme de décalogue serait les dernières volontés de Dieu transmises par son Prophète Muhammad avant de mourir. Ce décalogue est gravé sur une omoplate disparue du village et qui serait une ode à la tolérance et à la paix contrairement à ce que l'on connaît des textes religieux.. Consciencieux, Tayeb part à sa recherche selon les pistes connues de Mahdjubah. Il appréhende déjà ce qu'il va trouver....

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album La Dernière Sourate

"La Dernière Sourate" est le dernier tome , celui qui donne les clés à l'histoire, celui qui relie les 9 autres albums entre eux. Qu'en dire ! Ce récit est tellement passionnant et le dessin de Franz qui vient de quitter ce monde est tellement riche et sobre en même temps, qu'il est difficile de faire court. Cette histoire va terriblement plaire à tous les utopistes, les poètes, les doux dingues qui rêvent de paix dans le monde comme moi par exemple, ce qui fait que j'ai fini la lecture dans un état de béatitude proche du bonheur ! Quel rêve de voir réunifié tous les textes religieux qu'ils soient chrétiens, judaïques ou islamistes en un seul ! Alors, ce dernier tome apporte une réflexion profonde sur la paix mais il révèle également la clé de la fiction ... et quand on la connaît enfin... alors toutes les réactions sont possibles ! En ce qui me concerne j'ai eu une bonne crise de rire en me disant que j'avais bien marché ! (mais là, je ne donnerai quand même pas la raison !). Une fin comme çà... quel talent ! Une réussite absolue pour le thème, la narration complètement originale, construite à l'avance, pour le choix des multiples dessinateurs, pour le suspense qu'on y trouve, pour l'innovation dans les somptueuses maquettes des couvertures. J'aime beaucoup toute la série mais j'ai un faible pour "La Dernière Sourate" et pour la couverture de "Nahik".

Par , le

(Attention, vous qui n’avez pas lu ce tome 10, ne lisez pas cet avis dans lequel je lâche une info importante.)

Fin de la série, mais aussi clé de voûte de l’intrigue, ce tome 10 répond aux interrogations des lecteurs sur la fameuse omoplate, comme l’avaient fait avant les 8 et 9 en ce qui concerne le livre « Nahik ».

Si « Le Décalogue » a su me tenir en haleine pendant la totalité de ses tomes, je suis un peu resté sur ma faim. Dommage. Bien que j’ai trouvé le scénario de qualité, j’avais sans doute mis la barre trop haut en ce qui concerne mes attentes. Cela dit, je peux dire m’être fait surprendre quand même : jusqu’au bout, j’ai cru que l’auteur de la dernière sourate était bien Mahomet. En cela, la mission du scénariste est menée à bien. Et la structure du récit, l’ordre des tomes, sont intelligents.

Un très bel exercice. Une très bonne série !!!

Par , le

Les albums de la série LE DECALOGUE

Nos interviews liées

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›