LE COMPLEXE DU CHIMPANZE #3 Civilisation

voir la série LE COMPLEXE DU CHIMPANZE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 220506021X

Résumé de l'album Civilisation

Hélène se réveille d’un long sommeil. Son caisson affiche une durée de 70 ans. Le vaisseau spatial n’affiche aucune coordonnée, impossible de savoir où elle se trouve dans l’Espace. De ses quatre autres compagnons, seul Aleksa a survécu. Konrad et Kurt sont morts, sans doute en raison d’un défaut des caissons. Plus étrange, le sarcophage d’Alex est vide. Les deux survivants la cherchent, mais elle n’est pas dans la navette. Soudain, les deux astronautes découvrent que leur engin est relié à un immense vaisseau d’origine inconnue. Ils décident d’aller l’explorer, espérant retrouver Alex mais aussi découvrir un moyen de rejoindre la Terre.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Civilisation

L’épopée spatiale s’achève pour Hélène avec ce troisième et dernier tome qui est un quasi huis clos à bord d’un vaste vaisseau. Les deux survivants vont, à leur grande surprise, y trouver quelques réponses aux événements étranges qui ont précipité leur départ de la Terre voici plus de 70 ans.

L’ambiance est lourde et pesante. Les couloirs sont sombres et la mort semble la seule survivante à bord de cet immense engin désert. La solitude des deux astronautes est palpable pour le lecteur. Ainsi, le rythme tranche-t-il avec les deux précédents volumes. Mais si l’action ou le mystère semblent moins trépidants par moments, l’intérêt reste entier et l’on suit du début à la fin cette quête vers la vérité… et vers la Terre.

Dans ce genre de récit, où les théories sont basées sur la plus pure science-fiction, et donc sur des principes forcément fantaisistes, la conclusion est toujours un élément fondamental. Je salue donc les auteurs pour nous avoir concocté un final réussi et assez émouvant qui redonne sa place à des questions très humaines. Sans grands discours, en quelques mots et en quelques belles images (comme Ponzio sait si bien les faire), ils nous parlent finalement de la vie et de la quête de soi. Et là, il n’y a plus de science-fiction qui tienne…

Par , le

Les albums de la série LE COMPLEXE DU CHIMPANZE

Nos interviews liées

Rencontre avec Richard Marazano et Guilhem Bec

Un entretien avec Richard Marazano et Guilhem Bec


Interviewer : Berthold
Image & Son Mat & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›