Le complexe d'Obélix

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PUF

Genre :

Essai

Sortie :
ISBN : 9782130631422

Résumé de l'album Le complexe d'Obélix

"Naïf, brutal et psychologiquement fragile, Obélix est une figure enfantine dont la logique déconcertante nous renvoie sans cesse à l'histoire de notre propre développement. Et s'il fallait prendre ses mots d'enfant au sérieux ? Astérix en effet ne manque pas d'enfants terribles : une sorte de folie ordinaire hante littéralement les relations humaines. « Ils sont fous, ces humains », en conclut Obélix ; peut-être existe-t-il en effet une folie « normale », constitutive de l'homme, qui hante la vie de tous les jours ? Obélix l'enfant, Obélix le naïf, pourrait bien être alors, contre toute attente, le meilleur des guides, dans les méandres des logiques irréductibles qui hantent le développement de la personnalité."

L'Editeur

Par Fredgri, le 08/07/2014

Notre avis sur l'album Le complexe d'Obélix

Il est intéressant, parfois, de plonger dans ce type d'ouvrage qui décortique un personnage, un genre et digresse sur les sentiers qui se présentent au cours de la démonstration. "Intéressant" car en parcourant ce livre on se rend bien compte de la complexité qui se cache derrière les éclats d'Obelix. L'auteur explore toutes les pistes, tout les aspects du personnage, qu'il s'agisse de son rapport à la nourriture, aux menhirs, à Idefix, à l'enfance, aux romains etc. Chaque fois il agrémente ses textes de réflexions très pertinentes sur la série, sur les auteurs, le tout dans un français particulièrement limpide et accessible. Un vrai plaisir !

Progressivement, on voit s'ouvrir devant nous un personnage trop souvent cantonné à son rôle de faire valoir un peu idiot, alors qu'en fin de compte il gagne une épaisseur sympathique qui mérite largement d'être reconnue, devenant certainement plus consistant et moins lisse que son acolyte Asterix, par exemple.
Après tout, Obélix est certainement celui qui se résigne le moins dans son rôle d'invariable archétype, qui échappe régulièrement aux étiquettes en devenant le véritable miroir humain de la série.

Je me passerais bien d'entrer dans les détails des chapitres proposés, de faire ma propre petite démonstration, histoire d'éviter le ridicule, tant tout est admirablement débattu. Je soulignerais juste qu'au fur et à mesure je me suis laissé gagner par l'intelligence du propos, par cette érudition qui transpire de chaque page et par la pertinence du choix.
Je me demandais si ça allait pouvoir tenir sur ces 260 pages et quelques et franchement le pari est tenu haut la main !

Après des années d'obscurantisme, la bande dessinée gagne à être étudiée de la sorte, les ouvrages fleurissent de plus en plus, proposant, comme ici, des angles d'approche décalés et passionnants. Le médium ne pourra que gagner en force, en consistance en étant étudié avec passion et sérieux !
Toujours est-il que je vous conseille cette excellente lecture très enrichissante !

Par , le