LE COLLEGE INVISIBLE #4 Duelum Magikum

voir la série LE COLLEGE INVISIBLE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2845659180

Résumé de l'album Duelum Magikum

Rien n'a changé au collège invisible : guillaume est toujours une quiche en magie, thomas sent toujours le chacal et Tabatha est toujours aussi sexy…
Pourtant, il y a tout de même beaucoup d’agitation au collège invisible, et pour cause : la rencontre inter collège débarque, avec son lot de tricheries et de magouilles…
Les événements les plus inquiétant se déroulent pourtant en dehors du collège, des petits rigolos trouvent « fun » d’invoquer la mort. Et tout ceci tourne mal et la vie d’un élève est en jeu.
Guillaume, lui est pour une fois étranger à tout ce remue-ménage, c’est pourtant Thomas (son meilleur ami) qui sera le premier duelliste et son cousin Merlin, le champion du Collège de Péquaure, est le favori du duel final…

Par M@t, le NC

Notre avis sur l'album Duelum Magikum

Rien a changer dans le collège invisible : Ange écrit toujours des scénarii originaux, Donsimoni a toujours le trait parfaitement adapté à cette série et les couleurs de Bouet sont toujours aussi joliment flashies !
Les ressemblances avec Harry Potter sont toujours là, décidément plus du tout concernant les personnages, mais concernant l’histoire ! Mais cela n’empêche en rien cette saga de continuer dans le très bon sillage des précédents tomes ! Cela fait même gentiment sourire de voir que ce duel entre collège tombe sur le tome 4 du collège invisible, alors que c’est justement dans le tome 4 de Harry Potter (La coupe de Feu) que les écoles de magie se combattent…
Ange est donc toujours parfaitement dans le ton : c’est rafraîchissant et divertissant ! Drôle, jamais lourd où déjà vu…
Je ne vais pas épiloguer non plus sur Régis Donsimoni, la simplicité de son dessin est toujours idéalement adaptée à ce genre d’histoire.
Cet univers qui me plaisait déjà tant dès le premier tome s’étoffe encore et toujours plus, et c’est avec un vrai bonheur que je vois sortir les opus du Collège Invisible.
Bref, c’est chouette !

Par , le

Une très bonne série au dessin sympathique. Je trouve cette BD plus captivante de tome en tome avec une intrigue principale qui se met en place progressivement mais qui n'empêche pas d'autres intrigues mineures de se développer.
Des personnages eux aussi de plus en plus attachants et de plus en plus travaillés qui évoluent dans un monde magique qui constitue une source intarissable de surprises pour le lecteur. Un humour omniprésent et plutôt efficace dans ses clins d'oeil clairement signalés à de nombreuses oeuvres fantastiques en parodiant certaines de leurs caractérisitiques les plus marquantes.
En effet, si cette oeuvre fait obligatoirement penser à Harry Potter, c'est seulement par son concept d'apprenti sorcier et ses clins d'oeil au célebre magicien mais ce n'est en aucun cas une sorte de plagiat du livre de JK Rollings tant son univers (bien qu'il y ait tout de même des similitudes, celui du Collège Invisible fourmille d'idées originales vraiment intéressantes) et son orientation sont différents.
Une série pour tout ceux qui aiment la magie, grands ou petits. La preuve : j'ai 17 ans et j'adore. De plus, le héros s'appelle Guillaume. Quel beau nom ! ( Bon, d'accord... c'est parce que c'est le mien !)

Par , le

Les albums de la série LE COLLEGE INVISIBLE

Nos interviews liées

ANGE nous parle de Fédération tome 1

Sceneario.com: Gérard. Fédération est un retour pour toi sur un roman paru en 1996… 22 ans après avoir écrit La Mâchoire du Dragon aux Editions Fleuve Noir, comment as tu appréhendé l'écriture de cette Bande Dessinée?
Ange: Avec joie et détermination.
Non, en fait, en flippant un peu comme à chaque projet. On savait que la Mâchoire était adaptable, mais encore fallait-il trouver le bon moment et le bon dessinateur. Et en discutant avec Alain, on s'est tous dit qu'on avait trouvé le bon dessinateur… et quand je vois le résultat, avec les couleurs d'Elvire, je me dis que la team est au point. Après, on espère que les lecteurs seront nombreux à penser la même chose, mais ça nous dépasse un peu.

Sceneario.com: As tu réalisés beaucoup d'adaptation? Des modifications?
Ange: Pas tellement en fait, à part des modifications mineures de temporalité et quelques recalages [...]

Lire la suite ›

ANGE relance Nemesis

Sceneario.com : Qu’est ce qui t’a poussé à relancer Némésis ?
Ange : Pourquoi relancer Nemesis ? parce qu’on pouvait ! C'est une série que nous avons toujours adorée, et qui a une « base » de fans très motivés! Alain était d’accord pour s’y atteler à nouveau. Bref, trois auteurs très heureux de se replonger dans cet univers. Il n’y avait qu’à résoudre un seul petit souci : ce qui se passait dans Rebirth, le dernier tome de la série originale, sorti au début des années 2000 (les lecteurs de l’époque comprendront ce que je veux dire…)
Sceneario.com : Pourquoi avoir choisi de ressortir la saison 1 de Nemesis en albums et non pas sous forme d’intégrale des cinq premiers tomes ?
Ange : Si on veut relancer une série, il faut que tous les tomes soient disponibles… Ce qui tue la plupart du temps une série c’est quand certains tomes manquent dans une continuité… Une intégrale, c’est bien, c’est pratique, on est sûrs que rien ne manque, mais c’est un format différent, c’est souvent un achat de fans, ceux qui, justement, connaissent déjà la série [...]

Lire la suite ›

ANNE ET GERARD.... ANGE pour les intimes

SCENEARIO.COM :Bonjour Anne et Gérard. En ce mois de mai, sort le deuxième opus de Marie des Dragons. Qui, de vous deux, est à l'origine de ce personnage et qu'est-ce qui vous a poussé à créer cette mercenaire de choc et de charme ?
ANGE: Il s’agit vraiment d’une réalisation à deux. Nous voulions une héroïne, et faire de l’historique, mais avec une pointe « d’ailleurs »… Rapidement, notre choix s’est porté sur une femme mercenaire, d’origine populaire. Pas une princesse en exil, pas une jeune femme noble exilée par sa famille, pas une magicienne… Une héroïne poussée par les circonstances et pas par sa nature. (Bien que les origines de Marie et de sa famille aient leur part de mystère… Mais nous verrons cela plus tard !) Il a été plus difficile de définir dans quel monde nous voulions faire évoluer Marie, quel serait exactement son rôle, et surtout, quels seraient ses opposants [...]

Lire la suite ›

Ange

Sceneario.com: Enfin nous arrivons à réaliser une 2° interview de toi… ce long silence est du à quoi ?
ANGE:
Tu as du perdre notre adresse mail, je ne vois que ça. Et tu es tellement occupé avec Sceneario.com, que tu ne penses pas à nous… il y a tellement d’auteurs qui sortent des albums plus intéressants que les nôtres…

Sceneario.com: Tu as donc besoin de parler…
ANGE:
Pas plus que les autres auteurs, pas moins non plus. C’est vrai qu’en fait, notre métier, c’est plus écriveur que parleur. Mais parfois, on se dit qu’on est un peu sous-médiatisés et qu’il serait bon que ça change un peu… c’est le cas pour nous, mais aussi pour d’autres auteurs comme Jean-Charles Gaudin… on est systématiquement oubliés par certains magazines (Bo Doi, par exemple) ou médias [...]

Lire la suite ›

ANGE

SCENEARIO.COM: Pour ceux qui ne vous connaissent pas, (s’il en existe encore), pouvez-vous décliner votre identité ? ANGE G.: Oh, il en existe encore, et plein… Donc, Anne et Gérard, dits Ange. On utilisait d’autres noms auparavant, comme G.E.Ranne pour les Jeux de Rôle, G.Elton Ranne pour les romans ou Grégoire Dannereau pour les traductions, et quelques autres encore, mais il était temps d’assumer nos différentes casquettes et de tout regrouper sur une même tête. Sinon, à part ça, taille pas beaucoup, poids trop, cheveux ça dépend, signe particulier quatre bras, deux nez, une paire de lunettes et bientôt deux. SCENEARIO.COM: Vous êtes le scénariste de nombreuses BD… où en sont les nouveaux scénarios pour la Geste des Chevaliers-Dragons, celui de Kookaburra Univers 2 et Bloodline, sans oublier Nemesis et Paradis Perdu… ANGE G.: Réponse rapide, c’est en cours d’avancement [...]

Lire la suite ›