LE CLUB DES QUATRE #1 Le club des quatre joue la gagne

voir la série LE CLUB DES QUATRE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

FLUIDE GLACIAL

Genre :

Humour

Noir et Blanc

Parodie

Sortie :
ISBN : 2858154295

Résumé de l'album Le club des quatre joue la gagne

Pour Claudine, Jean-Francis, Anita et Mickey les vacances d’été sont l’occasion de se retrouver et vivre des aventures trépidantes…

Par Arneau, le NC

Notre avis sur l'album Le club des quatre joue la gagne

« Le club des 5 » revu et corrigé par un auteur qui sévit dans Fluide Glacial ; voilà un pitch prometteur. D’autant plus que l'originale publiée chez « Bibliothèque rose » est vraiment l’archétype de la série pour enfants, à l’ancienne : de l’aventure, de la franche camaraderie, des amis soudés et la bonne morale toujours préservée. Et tout cela en prend un sacré coup dans les mains de Guillaume Bouzard. Malgré le côté adaptation, l’auteur qui s’est fait connaître avec ses « Autobiography » et autres « Plageman » a su garder le trait et l’humour qui font sa patte et adapte l’univers à son style plutôt que l’inverse.
De l’aventure il y en a toujours, mais ce n’est pas tout à fait le même genre : la découverte d’un repaire de zombies nazis, la chasse aux succubes, la filature d’un crabe voyeur…. Bref, c’est souvent trash, mais le plus important c’est qu’on se marre !
L’humour est carrément décalé et cela risque de ne pas plaire à tout le monde, certains pourront même le qualifier de «débile» mais moi cela me fait bien rire. Les dialogues sont hilarants, les situations sont complètement délirantes et il y a en plus un côté jubilatoire pour le lecteur de voir ce monument de la littérature enfantine se faire autant malmener. L’auteur conserve par instants ce côté enfantin et un peu désuet de la série originelle qui vient créer un décalage savoureux avec les péripéties et les propos des personnages. Une mention spéciale doit d’ailleurs être délivrée au personnage d’Anita, la touche féminine de la bande (l’autre fille préférant se faire appeler Jean-Claudine !), qui, malgré ses déboires, tente de garder sa naïveté désarmante et sa bonne humeur en toute circonstance mais qui finira tout de même par péter les plombs dans une scène mémorable.
Si j’avais un petit bémol à émettre, cela serait sur le format très court des histoires (entre 5 et 9 pages) qui fait que certaines paraissent précipitées et tombent un peu à plat.
Cela fait longtemps que je n’avais pas autant ri devant une BD. Je conseillerai donc cet album aux adultes qui lisaient cette série dans leur prime jeunesse ou à ceux qui veulent tout simplement passer un bon moment. Si vous hésitez encore, lisez la présentation des personnages sur les premières pages qui donne tout de suite le ton et vous serez vite fixés.

Par , le

Les albums de la série LE CLUB DES QUATRE