LE CLAN DES CHIMERES #1 Tribut

voir la série LE CLAN DES CHIMERES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Sortie :
ISBN : 2840555417

Résumé de l'album Tribut

13 ème siècle, Payen, un jeune chatelain, protège son chateau contre les éternelles attaques de son cousin Adémar. Sa femme Gwenaldren est sur le point d'accoucher mais cela ne semble pas vouloir se passer sans douleur. Pour le bien de son épouse et de l'enfant qui arrive Payen décide d'aller demander l'aide de la sorcière Smérald. Pendant cette nuit, alors que le nouveau né dort tranquillement d'étranges créatures ailées viennent enlever le bébé pour le remplacer par son sosie. Les années passent et le jeune Abeau grandit de plus en plus "idiot", son père commence à se poser des questions sur les origines "humaines" de ce petit et une nouvelle fois il se tourne vers Smérald...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Tribut

Premier numéro d'une série certes moins virtuose que "le maître de jeu" ou "le chant des stryges", mais assez palpitante. Une intrigue moyen-âgeuse vu une bonne centaine de fois qui garde son charme notemment grace aux sursauts de l'intrigue (on a quand même du mal à la lire en oubliant qu'elle intègre l'univers des deux autres séries) et aux petites trouvailles de Corbeyran. Un bémol néanmoins au sujet des dialogues un peu trop théatraux parfois. Quant aux dessins de Suro, ils conviennent parfaitement à cet univers de chevaliers, c'est un peu froid et figé mais c'est assez agréable a regarder.

Par , le

Intrigue moyenâgeuse avec dialogues en rapport. Assez désuet dans les termes utilisés, mais charmants, et bien fait. Le dessin est agréable, et l'intrigue avance un peu plus vite que celle du Maitre de Jeu. On lit cette BD en ayant à l'esprit que les séries se recoupent, mais pour l'instant, on ne sait pas encore comment ni pourquoi... Peu importe en réalité, on se laisse mener par l'intrigue, qui est menée rondement il faut dire. Ce premier tome laisse augurer des beaux jours pour cette série, surtout qu'elle me semble un peu plus rapide que celle du Maitre de Jeu, malgré la ressemble entre les deux séries sur les personnages un peu caricaturaux tout de même... Bref, à découvrir, cela se laisse lire sans aucune difficultés...

Par , le

Les albums de la série LE CLAN DES CHIMERES

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›