LE CLAN DES CHIMERES #4 Sortilège

voir la série LE CLAN DES CHIMERES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Sortie :
ISBN : 2847892154

Résumé de l'album Sortilège

Cylinia est arrivée à son objectif : venger sa mère, Smérald, qui avait péri au bûcher, et ceci après avoir trahit le secret des seigneurs de Roquebrune et manipulé habilement son demi-frère Abeau.
La mort païenne de Gwenaldren aurait du lui faire cesser son oeuvre destructrice, mais hélas ce n'est pas le cas.
Aujourd'hui, elle veut une place de choix au sein du Clan des Chimères.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Sortilège

Je dois bien avouer avoir pris moins de plaisir que d'habitude en lisant ce 4° tome de cette série que j'aime pourtant beaucoup.
J'ai trouvé le rythme un peu lent, et l'histoire un peu moins captivante que d'habitude, même si elle semblait dans les premières pages très prometteuse. J'ai même eu le sentiment de ne pas apprendre grand chose dans ce nouvel opus.
Je suis vraiment deçu du travail de Corbeyran, mais je reste certain que c'est juste un petit loupé.
Allez, promis, je vais reprendre la série entière pour me replonger à fond dedans et certainement mieux apprécier ainsi ce dernier tome.
Coté dessin, rien à redire, Suro maitrise dorénavent à la perfection son style, les couleurs restent assez grisâtres, mais en général le dessin correspond tout à fait à l'ambiance médiévale de cet univers.
Pour les fans de la série, il risque d'y avoir des déçus, mais il faut aussi souligner que le tome 3 était tellement bon que c'est dur d'être au top à chaque fois.

Par , le

Les albums de la série LE CLAN DES CHIMERES

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›