LE CHEVALIER AU COCHON #1 Tome 1

voir la série LE CHEVALIER AU COCHON
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

CARABAS

Collection :

Crocodile

Genre :

Humour

Jeunesse

Médiéval

Sortie :
ISBN : 2914203608

Résumé de l'album Tome 1

Il était une fois ...
Dans le Royaume de Camelote, le Roi Jean-Pierre recrute les nouveaux chevaliers qui seraient aptes à siéger avec lui autour de la Table Carrée . C'est dans ce but que le chevalier Montjoie-Duplantier-de-la-Haute-Tour-du-Bois-aux-Myrtilles-de-derrière-le-fumier-du-père-Bertrand se présente à la cour. Après avoir rempli le formulaire adéquat, il se lance dans la réalisation des épreuves imposées. Pas vraiment de problème pour achever cette quête, si ce n'est un « détail » : la méchante sorcière qu'il a tuée a eu le temps de transformer son cheval en cochon, parce qu'il piétinait ses radis (quand on vous dit qu'elle est méchante, la sorcière !!!). Pas facile de se sentir crédible en tant que chevalier quand on devient la risée de toutes les personnes qu'on croise sur son chemin ...

Par Beuleu, le NC

Notre avis sur l'album Tome 1

Le filon du Roi Arthur/Chevalier de la Table Ronde a été maintes fois exploité, que ce soit sérieusement ou sous l'angle humoristique. Cette histoire à destination des plus jeunes a choisi avec bonheur le deuxième camp pour faire passer, intelligemment mais en douceur, une ode à la différence, sans oublier les ingrédients indissociables d'une saga héroïque : chevalerie et trahison ! Tout est sujet à situation cocasse ou mot qui fait mouche : le sourire n'a pas quitté mes lèvres durant toute la lecture. J'ai été étonnée de ne compter que 32 pages tant l'histoire est rythmée.
Le trait semble enfantin mais il est très vivant : il est expressif et dynamique. C'est un bel exemple d'efficacité dans la simplicité. Les couleurs sont aussi relativement simples.
À recommander chaudement pour accompagner les petits dans leurs premiers pas en lecture : le plaisir sera partagé.

Par , le

Les albums de la série LE CHEVALIER AU COCHON

Nos interviews liées

Appollo et Stéphane Oiry pour UNE VIE SANS BARJOT

Sceneario.com : Pouvez-vous nous expliquer le concept de la trilogie dont font partie Une Vie sans Barjot et Pauline et les loups-garous ?
Appollo : Au départ, c'est-à-dire quand on a commencé Pauline, ce n’était pas une trilogie dans mon esprit. Puis au fil de l’album, en discutant avec Stéphane, nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire de plus ample autour de l’adolescence. Pauline était une histoire sombre, un peu désenchantée, voire désespérée, et rapidement je me suis dit qu’un deuxième album pourrait aborder les thèmes de l’adolescence sur un ton plus léger, plus drôle, parce qu’il me semblait que l’adolescence c’était ça aussi. Une Vie sans Barjot finit bien parce que Pauline finissait mal, d’une certaine manière. Le troisième tome, dont je n’ai pas encore le titre mais dont le nom de code est La Lauréate – en hommage à The Graduate, l’excellent film de Mike Nichols avec Dustin Hoffman – s’attachera à une période un tout petit plus en aval, puisqu’il s’agira de raconter le retour d’une jeune fille d’une vingtaine d’années chez son père au moment des vacances universitaires [...]

Lire la suite ›