Le Chemin des fous

Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

BAMBOO

Genre :

Aventure

Fantasy

Humour

Sortie :
ISBN : 9782818944608

Résumé de l'album Le Chemin des fous

Au Miroboland, Belranguen devient roi en promettant tout plein de belles choses au peuple. Et ce titre, il y tient. Pour empêcher les gens a s'opposer à ses idées, il fait emprisonner ceux qui ne pensent pas comme lui. C'est le cas des Sages-Magiciens, mais il en reste un en liberté, le sage Lewiskarol, qui vit dans le petit village de Kointrankyl avec ses deux apprenties, Lilimarlèn et Pam. Belranguen ordonne à ses hommes de s'attaquer à Kointrankyl et d'enlever Lewiskarol. Les gens ont fuit le village, il ne reste plus que Lilimarlèn et Pam qui sont rejointes par leur ami, Andiwarol. Ensemble, ils tentent de trouver un moyen de sauver Lewiskarol... Mais ça n'est pas si simple, car il faut s'aventurer dans le Chemin des Fous...

Par Berthold, le 14/04/2018

Notre avis sur l'album Le Chemin des fous

Certains d'entre vous se rappellent cette série sortie au début des années 2000, en deux tomes, qui s'intitulait Les Brumes de Mirobolant. Elle était écrite par Béka et illustrée par Poupar, les auteurs des Rugbymen
Les Brumes de Miroboland n'a pas eu le succès escompté en son temps, et Béka se disait qu'il y avait malgré tout quelque chose à faire avec cet univers.
Avec son dessinateur, ils ont repris les planches originales, les ont retravaillées, puis réecrit tous les dialogues, de façon à ce que cette nouvelle oeuvre soit différente et qu'ils puissent y rajouter divers jeux de mots et autres calembours.

Cet album fait 60 pages. 60 pages d'aventures, de folies et de jeux de mots très amusants.
L'histoire est plus compacte, efficace et rythmée, et c'est drôle. Bien sur, il y a quelques facilités dans certains calembours, mais qu'importe, cela fonctionne.
Je ne vais pas vous en citer en exemple, je vous laisse la surprise totale, lorsque vous parcourirez ces planches.
Cet album est pure folie. Il mérite pour cela que vous vous précipitiez pour passer un très bon moment de détente et d'amusement. Cela ne va pas révolutionner non plus le monde du neuvième art, mais cela reste tout de même une oeuvre de qualité.

Quand aux dessins de Poupard, ce qui est amusant, c'est de voir que son trait a su s'affiner avec le temps. Il réalise un bon travail, mais quand on le compare à celui des Rugbymen, on note l'évolution de son trait.

Vous voulez vous détendre les zygomatiques en compagnie d'Andiwarol, Lilimarlèn et de Pam (vous saurez qu'elle est son vrai nom dans ces pages), n'hésitez pas à emprunter le Chemin des Fous. Un peu de folie n'a jamais fait de mal.

 

Par , le

Nos interviews liées

Le Chant des Runes

Un entretien avec Jean-Charles Poupard, dessinateur du Chant des Runes.


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu et Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›