LE CHANT DES RUNES #1 La premiere peau

voir la série LE CHANT DES RUNES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Fantastique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782344006733

Résumé de l'album La premiere peau

Stockholm, février 2016, Anna Thorqvist et son groupe se préparent pour les dernières répétitions de la célèbre émission de télévision, les Pop Masters, l’équivalent des victoires de la musique.
Alors que le stress et la tension gagnent les artistes et leur agent, cette dernière constate que la chanteuse a disparu de sa loge. Sur le mur de la pièce de sanglantes inscriptions sont tracées sur le mur. S’agit-il d’un canular, d’une opération de publicité orchestrée par la chanteuse ou d’un enlèvement, Eva Sundström, l’inspecteur chargée de l’enquête va se trouver face à d’effrayants événements.

Par Olivier, le 11/01/2016

Notre avis sur l'album La premiere peau

Peu de temps après la disparition d’Anna, une seconde chanteuse disparait de son appartement où le même type d’inscriptions runiques est retrouvé tracé au mur en caractères de sang.
L’hypothèse de l’événement publicitaire semble de moins en moins probable, mais aucune demande de rançon n’est formulée.
Bo Svetsson, (pour lequel Jean Charles Poupard s’est inspiré des traits de Elliott Goldstein dans Ocean’s), L’ex agent d’Anna et actuel agent de Krystal, les deux disparues est un temps soupçonné, mais son alibi, corroboré par deux splendides jeunes filles, est en béton.

Chaque petit fil, aussi ténu soit-il est suivi par Eva et son équipe mais sans succès, aussi lorsque le cadavre de la première jeune femme disparue est découvert par Eva, dans une mise en scène particulièrement effroyable, l’inspecteur va faire appel à un archéologue. Ce dernier avait tenté une première fois de lui révéler l’existence de créatures d’un autre monde et de leurs rites sanglants sans éveiller chez elle autre chose que de l’inquiétude pour sa santé mentale. Cette fois Eva lui prêtera une oreille un peu plus attentive.

Avec un suspens superbement maitrisé, Sylvain Runberg construit son scénario avec une méticuleuse précision et fait lentement monter le trouble et la crainte dans un thriller aiguisé. En effet, l’histoire, qui se présente comme un thriller noir classique dans les premières planches, évolue lentement vers une autre dimension, Runberg par petites touches suggère l’intrusion de créatures étranges, vivant à la lisière de notre monde et de notre vision.

Jean Charles Poupard dont nous avions déjà apprécié le graphisme sur sceneario dans la série Jack l’éventreur enveloppe le scénario de son trait réaliste. Le graphisme fin et élégant, la précision de l’encrage alliée à la mise en scène dynamique entraine lentement le lecteur dans une spirale angoissante, une immersion lente dans l’horreur et l’incompréhensible.

Un thriller surprenant et envoutant.

Par , le

Les albums de la série LE CHANT DES RUNES

Nos interviews liées

Le Chant des Runes

Un entretien avec Jean-Charles Poupard, dessinateur du Chant des Runes.


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu et Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital tome 4

Pourquoi avoir choisi des diplomates comme personnages principaux ? Sylvain Runberg : Des personnages principaux qui ont pour mission d’éviter que des conflits ne surviennent ou dégénèrent plutôt que d’en être les éléments déclencheurs était une ligne directrice qui nous semblait assez originale. Cela n’empêche d’ailleurs pas l’apparition de conflits très graves dans nos récits, bien au contraire. Et pour la petite histoire, un diplomate français, lecteur d’Orbital, nous a envoyé un mail où il nous disait que notre manière d’aborder le sujet, même dans le cadre d’un univers imaginaire, était assez juste. Comme quoi, Science Fiction et réalisme font aussi bon ménage. Allez-vous revenir en détail sur la guerre Humains/Sandjarr évoquée à de nombreuses reprises dans la série ? Sylvain Runberg : C’est tout à fait envisageable mais je n’en dirais pas plus pour le moment [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg

Sceneario.com : Bonjour Sylvain ! Tu es scénariste de bandes dessinées, qu’est-ce que représente pour toi l’écriture ?
Sylvain Runberg : Une passion avant tout, même si elle est apparue assez tardivement, et par accident. J’ai commencé à écrire en 2002 à l’âge de 31 ans, pendant un arrêt de travail de plusieurs mois…suite à un accident justement. Et depuis 2004, c’est devenu mon métier. Sceneario.com : Dans tes albums tu ne te cantonnes pas à un seul genre, SF, fantastique, aventure, chronique sociale, humour, jeunesse… Tu peux nous en dire un peu plus ?
Sylvain Runberg : Ca reflète simplement mes goûts. Et c’est aussi un plaisir que de choisir la variété dans le domaine de l’écriture. Pourquoi se priver si l’envie est là ? En revanche, quelque soit le type d’univers, mon approche reste la même. Partir des personnages et essayer de les rendre crédibles, peu importe s’il s’agit d’étudiants à Londres en 1991, de diplomates aliens sur une planète imaginaire dans un futur lointain ou de guerriers Cimmériens parcourant les steppes asiatiques il y a 3500 années de cela [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital

Sceneario.com : bonjour, tout d’abord, la traditionnelle question : Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Sylvain Runberg : j’ai commencé à lire très tôt, des romans, des ouvrages concernant l’Histoire en général, et évidemment de la Bande Dessinée. Niveau études, j’ai un parcours en Arts Plastiques pour le lycée et en Histoire politique contemporaine pour l’université. Niveau professionnel, j’ai travaillé quelques années dans une librairie à Aix-en-provence, puis j’ai rejoint les Humanoïdes Associés pour travailler dans l’édition. C’est pendant cette période, en 2001, que j’ai eu un accident qui m’a immobilisé pendant plusieurs mois. Cette inactivité m’a amené à réfléchir à des scénarios et j’ai commencé à écrire des histoires courtes [...]

Lire la suite ›