Le chant des Malpas

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Collection :

Long courrier

Genre :

Aventure

Drame

Sortie :
ISBN : 2205052802

Résumé de l'album Le chant des Malpas

Dans une forêt reculée du royaume d'Aghuylem -
Eiledon est une jeune fille qui sort peu du village. Accompagnée de Carlotta, elle se promène par cette belle journée.
Tout à coup, un orage éclate. Les animaux fuient. Un éclair frappe Carlotta qui est mortellement touchée. Un autre touche Eiledon qui se réveille en émettant une note que personne n'a jamais entendu. Cette note a des pouvoirs et guérit ce que Eiledon touche.
Dans la capitale, le jeune roi Damien est frappé de mélancolie.
Le Cardinal Thélonious, qui gouverne le pays avec la reine-mère, convoite le trône.
Les partisans du roi vont envoyer leur meilleur mousquetaire pour aller quérir la jeune fille qui pourrait sortir le roi de sa torpeur. C'est à Cambaladéros que revient cette tâche. Accompagné de son valet Parcoeur, il se lance dans l'aventure.
Mais le Cardinal envoie lui aussi ses meilleurs agents, l'infâme Monsieur Blaque et la belle Rochelle...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le chant des Malpas

Le Chant des Malpas est un récit, une histoire, un conte comme je les aime.
Nous ne savons pas à quelle époque se situe vraiment ce récit. On nous dit que c'est une époque pas très éloignée, les costumes semblent être du XIXème siècle. 
En lisant, nous croyons que c'est une histoire à la Alexandre les 3 Mousquetaires Dumas : aventures, duels à l'épée, de l'amour, de la fourberie, des trahisons et beaucoup d'émotions.
Le scénariste Boisserie (Eastern, La croix de Cazenac )d'ailleurs fait quelques clins d'oeils à ce grand auteur français : le père du roi se nomme Dumas. Nous avons d'un côté le Cardinal et ses gardes, de l'autre, le capitaine fidèle au roi et ses mousquetaires. D'ailleurs, une rixe a lieu entre les mousquetaires et les gardes dans une taverne. Cambaladéros est flanqué d'un valet et il y a une belle "méchante" Rochelle. 
Boisserie a écrit une très belle histoire d'amour, un magnifique récit d'aventure : nous avons des duels, de l'humour, de l'action. Bref, un beau roman de cape et d'épée.


Il faut aussi saluer le travail maîtrisé, parfait, superbe de Nicolas Bara au dessin.  Les personnages sont parfaits. Son cardinal Thélonious est des plus réussis. Il me fait penser à l'acteur Alan (le professeur Rogue dans Harry Potter)Rickman ou au capitaine Crochet. Un très bon méchant . D'ailleurs, que ce soit Thélonious, Blaque ou Rochelle, le Mal est bien représenté ici.
Quand à Cambaladéros, il a un côté Gérard Depardieu.
Vraiment, tout est réussi dans cette histoire, une histoire qui nous ramène à cette époque où l'on se racontait des récits, des contes le soir auprès d'un bon feu de cheminée.
Je vous conseille fortement la lecture du Chant des Malpas.
Une histoire qui saura vous divertir et vous toucher.

Par , le

Nos interviews liées

Interview de Pierre Boisserie pour sa série Voyageur Oméga

Sceneario.com : 13ème album de cette série, Voyageur Oméga représente pour les lecteurs la fin de l'aventure de Vedder, est-ce qu'il est facile de laisser un personnage vivre sa vie en toute indépendance après 5 ans d'aventures passionnantes?

Pierre Boisserie : C’est un mélange étrange de soulagement que cette aventure ait été menée à son terme dans les meilleures conditions possibles et de regret de quitter ces personnages auxquels nous nous sommes attachés depuis sept ans en ce qui me concerne. Sceneario.com : Dès que l'on se lance dans les voyages dans le temps, l'histoire peut rapidement devenir fort complexe, comment avez-vous travaillé pour garder le fil et la cohérence à un scénario qui se développe dans l'espace et le temps?

Pierre Boisserie : Avec Eric, nous nous sommes fixé un modus operandi dès le début de l’écriture [...]

Lire la suite ›

Pierre Boisserie répond à nos questions sur Flor de Luna

Sceneario.com : Bonjour ! Et merci d'avoir accepté de répondre à nos questions ! Pourquoi avoir choisi une nouvelle collaboration avec Eric Stalner, qui, s’il est un artiste prolifique, n’en est pas moins très occupé ? 

Pierre Boisserie :
  En fait, les choses se sont faites un peu progressivement. Au départ de ce projet, il y avait le désir de Jacques Glénat de faire une saga autour des cigares, dont il est amateur, et Cuba, dans l'esprit des "Maîtres de l'Orge". Il m'a sollicité, mais étant à l'époque déjà engagé sur d'autres projets, et ne connaissant pas grand chose à l'univers de cigares, j'ai proposé à Eric d'écrire ensemble le scénario, lui-même étant aussi un amateur de cigares. A partir de là, Jacques a fait le forcing pour qu'Eric s'investisse aussi dans le dessin [...]

Lire la suite ›