LE BOIS DES VIERGES #2 Loup

voir la série LE BOIS DES VIERGES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Hors Collection

Sortie :
ISBN : 9782756019031

Résumé de l'album Loup

Le pacte de paix entre les hommes et les bêtes a été rompu. La guerre fait rage.
Aube, la fille de Maître Arcan, est à l'origine de cette guerre. Elle devait épouser Loup-de-Feu. Ce dernier fut retrouvé assassiné sur son lit de noces. Aube et son frère ont pris la fuite et la jeune femme s'est réfugiée dans le Bois des Vierges. L'endroit n'est plus sûr : elle y court un grand danger. Les hybrides se sont révoltés aussi sous la houlette de Pan. Une harpie manque de tuer Aube si le seigneur Clam ne l'avait pas sauvée à temps. Ce dernier est d'ailleurs amoureux de la jeune femme depuis si longtemps...

Par Berthold, le 19/11/2010

Notre avis sur l'album Loup

Le premier tome de la série Le Bois des Vierges était sorti il y a quelques années chez Robert Laffont. Depuis, le catalogue a été repris par Delcourt et voici donc la suite (très attendue) de ce récit.

Jean Dufaux fait encore l'évènement avec ce tome 2. Après quelques sorties récentes qui ont marqué le lecteur (Barracuda, Drax, Murena, Djinn...), il nous surprend une nouvelle fois avec Loup.
Dufaux est un auteur au style assez différent et qui touche à tout : ici, il s'attaque aux contes, aux légendes et à la féerie, tout en innovant sur le sujet.
Il nous entraîne dans cet univers à la suite de sa belle héroïne Aube. Nous découvrons un monde en guerre où les humains et les bêtes s'affrontent : déjà les premières pages nous mettent dans l'ambiance puis, nous allons faire connaissance avec le seigneur Clam, un tueur de loups mais qui cache un secret. De plus, nous apprendrons qu'il est amoureux de la jeune femme depuis qu'il lui avait sauvé la vie une fois. L'auteur va aussi nous présenter la race des hybrides qui entrent en révolte menée par le dieu Pan.
Mais, outre la tension palpable dans ce récit du début à la fin, nous allons avoir de beaux moments de répit avec de belles scènes d'amour entre Aube et Clam (ou...).

Jean Dufaux crée une belle légende avec ce Bois des Vierges et pour réaliser l'univers graphique, il s'est adjoint l'aide de Béatrice Tillier qui saura vous enchanter par son coup de crayon et ses couleurs. Ce Bois des Vierges est d'ailleurs, je trouve, son œuvre la plus aboutie pour le moment. Chaque page, chaque case est d'une rare beauté, d'une rare élégance. Il s'en ressort aussi une sacrée sensation érotique, sensuelle lors de certaines scènes.
Ces "animaux" sont superbes et les loups ont de la présence (plus que les humains ?). Elle a su créer de très beaux faunes, un Pan qui en impose. Il faut aussi saluer les paysages et les décors superbes.

Ah, j'ai hâte de découvrir le final de ce cycle. Oui, je dis cycle, car il me semble que cet univers va inspirer Dufaux et Tillier pour nous conter d'autres récits.
Si vous n'êtes pas encore allés vous promener au Bois des Vierges, je vous y invite. Vous pénétrerez dans un autre monde où la magie et le merveilleux ne ressemblent pas vraiment à ce que vous pouvez vous attendre.

 

Par , le

Le Bois des Vierges est un récit surprenant qui nous transporte dans un monde où les sentiments s’embrasent et où honneur, amour et malveillance s’affrontent en combat singulier. Il nait du tandem complice Jean Dufaux et Béatrice Tillier, un conte « pour adulte » où se croisent, non sans malice, fantasy et Renaissance.

Le Bois des Vierges est une série « moderne » aux accents très légèrement surannés. Captivante et au charme fou, assurément un must à posséder d’urgence.

Par , le

Les albums de la série LE BOIS DES VIERGES

Nos interviews liées

Un entretien avec les créateurs de Meutes

Rencontre avec Jean Dufaux et Olivier Boiscommun à l'occasion de la sortie de Meutes


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Interview de Béatrice Tillier

Sceneario.com : Bonjour, Béatrice. Le mois dernier est sorti le deuxième tome du Bois des vierges sur un scénario de Jean Dufaux. Peux tu présenter ton parcours, comment as-tu eu envie d’en venir à la bande dessinée ?
Béatrice Tillier : Bonjour. Aussi loin que mes souvenirs remontent, j’ai toujours dessiné. Je me souviens parfaitement d’une journée, à la maternelle, où une fillette avait réalisé un dessin et suscitait l’admiration des autres enfants. J’ai décidé alors de faire pareil. Transmettre une émotion, un message, pourquoi pas, à travers ma représentation de la réalité. Dés lors je n’ai jamais lâché mon crayon. On pouvait me tenir tranquille des journées entières avec juste une feuille et un stylo. L’image est une chose fascinante, et ayant trop d’imagination pour pouvoir me concentrer sur des romans, je me suis très vite tournée vers la B [...]

Lire la suite ›