le 11° Jour

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Autobiographie

Historique

Intimiste

Politique

Sortie :
ISBN : 2840559404

Résumé de l'album le 11° Jour

Alors que Sandrine Revel passe des vacances à Manhattan, elle est bien loin de s'imaginer que le lendemain de son passage au World Trade Center, la face du monde va changer. Dans cet album, elle relate ce qu'elle a vécu pendant les premiers instants puis les jours suivants les attentats du 11 septembre 2001. Le 11° jour est une BD au récit réel, un documentaire hors du commun sur un support encore inutilisé pour relater ces évènements.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album le 11° Jour

Quand la BD donne dans le journalisme, on obtient ce genre d'album. Et on est pas étonné de retrouver comme mentor de cet album Etienne Davodeau à qui ont doit déjà Rural! Pour moi, cet album est une réussite. Par des détails vécus, Sandrine Revel arrive à faire passer l'ambiance de ce 11 Septembre à NY. Elle y parle également de son frère disparu et arrive à montrer que les morts proches nous touchent toujours plus. Un très bel album.

Par , le

Un album graphiquement très sympa, le dessin est très recherché et les couleurs sont très bien accordées... Côté histoire, on nous montre les évennements vu de l'intérieur de la ville, ce qui a une toute autre dimension que ce que l'on a pu voir a la télévision le 11 Septembre 2001... L'histoire est très bien tournée de façon à ne pas tomber dans le "mélo-drame" à l'américaine (restons français !)... Un album artistique à la hauteur (110 étages ! Mfrt ! C'est pas drole !)...

Par , le

Je trouve les graphismes très frais et agréables , cette bd est vraiment une porte ouverte vers l'imaginaire .

Par , le

C'est un album qui nous permet de ne pas oublier cette tragédie, un album qui est, je pense, le meilleur témoignage de cette atrocité.

Par , le

BD que je ne connais pas et que j'aimerais lire

Par , le

Voilà une histoire qui m'a touché. Sandrine R. a relevé haut la main le défi de raconter cette histoire terrible. Son dessin s'accorde parfaitement à son scénario : un petit Chef-d'Oeuvre à ranger entre MAUS de Spiegelman et Persepolis de Satrapi. Bravo encore à Sandrine.

Par , le

Cette BD se situe entre l'acte journalistique et la BD autobiographique. L'auteur ne tente pas de donner une explication, ni même de partir dans un long discours bourré de pathos, non elle veut juste témoigner de ses émotions (c'est parfois très naïf) tout au long des quelques jours qui ont suivis !
Le petit hic c'est qu'il n'y a justement pas vraiment d'engagement et tout est mélangé, la perte de son frère, l'attentat, les annulations à l'aéroport... On a l'impression que l'auteur traverse cette histoire en ne pensant qu'à rentrer chez elle.
Donc j'ai bien apprécié cet album, même si je trouve son émotion sans trop de relief !

Par , le

Nos interviews liées

Sandrine REVEL
l'auteur du 11° Jour

Sceneario.com: Sandrine Revel, bonjour. Nous vous connaissons pour votre travail sur "Un Drôle d'Anges Gardiens" avec 4 tomes pour un public d'enfants. Comment êtes vous arrivée à la BD?
Sandrine REVEL: Pendant mes études aux Beaux Arts à Bordeaux je dessinais toute les semainesune planche de BD dans un guide des spectacles. J'ai tout de suite enchaîné sur un album humoristique de 46 pages "Jouvence la bordelaise". J'ai fait quelques salons et j'ai rencontré Denis Pierre Filippi, la suite vous la connaissez… Sceneario.com: Comment avez vous réussi a passer d'ouvrage pour enfants a celui de BD pour adulte?
Sandrine REVEL: J'ai réussi à passer de l'ouvrage pour enfants a celui de BD pour adulte en changeant complètement d'approche. Le trait, la mise en couleurs, l'écriture du scénario, tout change… Sceneario.com: Pourquoi avez vous choisi un format carré pour votre BD?
Sandrine REVEL: J'ai choisi un format carré pour "Le 11e jour" parce que ça donne un rythme de lecture différent [...]

Lire la suite ›