Soir de Match

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Action

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782203121966

Résumé de l'album Soir de Match

Alors que se prépare la grande finale de Violent Ball (un sport sans aucune limite...) à Paxtown, on rencontre Milo Zotis, un homme d'affaire qui contrôle la nouvelle drogue qui circule, avec de très dangereux effets secondaires, le Sector, et l'équipe des Blackstars, en finale. Il s'est depuis peu fait infiltrer par H, un policier intègre aux ambitions quelques peu ambigües. En parallèle, un justicier inconnu décime le réseau de Zotis, il se fait appeler le Corbeau...
Au milieu de la mêlée, il y a Richard et Tomi...

Par Fredgri, le 05/02/2018

Notre avis sur l'album Soir de Match

Au fil des volumes, la série LastMan est devenue l'un des rendez-vous favoris des lecteurs, mêlant rythme incessant, action, rebondissements et personnages particulièrement attachants. Toutefois, au fil des épisodes l'univers s'est aussi étoffé, avec des rappels vers le passé, notamment avec la superbe série animée qui revenait sur les débuts de Richard et sa rencontre avec la troublante Hitomi.

Ce nouvelle opus qui se présente comme une sorte de hors-série, dessiné par un nouveau venu, Alexis Bacci, propose donc de creuser davantage ce passé. Et même s'il ne révèle rien de bien particulier sur cet univers, il permet de recoller quelques pièces de puzzle par-ci par-là, mais surtout de retrouver cette ambiance effervescente à souhait !

Ainsi l'intrigue se concentre sur Zotis et son trafic, sur l'enquête de H, sur les attaques du Corbeau et sur le triangle "amoureux" Crystal/Richard/Hitomi. Le tout plongé en plein chaos, une soirée de match hystérique ou les joueuses des Blackstars plus shootées que jamais se transforment littéralement en monstres assoiffés de sang qui démembrent les arbitres, les joueurs adverses et même les spectateurs.

On sent bien que progressivement la situation dérape, que ça devient du grand n'importe quoi et on se demande bien ou cela va nous amener. Et franchement le charme opère à nouveau, Vivès et Bacci orchestrent tout ça avec beaucoup d'adresse, un déferlement de violence sans pareil, très démonstratif, mais traité graphiquement comme un cartoon...

Ainsi, même si, une nouvelle fois, ce volume ne va pas enrichir cet univers, il n'en demeure pas moins un bon moment de lecture qui devrait plaire à tous les lecteurs de la série !

Par , le

Nos interviews liées

Bastien VIVES avec amour et amitié

Sceneario.com : Bastien, voici Amitié étroite ton nouvel album chez KSTR. Qu'est ce qui fait que tu te lances sur une histoire comme celle que tu as écris?
Bastien Vives : tout d’abord j’avais envie de parler du mythe de la relation amicale fille-garçon. Puis de retourner à une ambiance plus proche de elle(s) avec des personnages qui existent, qui ont une identité.


Sceneario.com : ce sont des évènements de ta vie qui te font écrire ?
Bastien Vives :
non pas forcément, on va dire que les sentiments, et les choses dans lesquels j’ai envie de me plonger sont liés à l’esprit du moment, par exemple actuellement je raconte une histoire avec des armées romaines, car l’épique me passionne au plus au point en ce moment.


Sceneario.com : alors fiction ou réalité ? Quelle est la part de réalité dans tes histoires ?
Bastien Vives :
certaines situations sont inspirées de moments vécus, ensuite tout est romancé, au niveau des attitudes et des réactions, des regards [...]

Lire la suite ›

Bastien Vivès, suite à la parution de Le goût du chlore chez KSTR

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous rappeler dans quelles conditions Chanmax (le pseudo sous lequel vous avez signé Poungi la racaille) a laissé la place à Bastien Vivès ?

Bastien Vivès :
Bonjour ! Je m’appelle Bastien Vives, j'ai 24 ans, je mesure 1m76, je suis brun, yeux marrons, j’aime le sport, le cinéma, la musique et rigoler entre amis. J’avais utilisé le pseudo Chanmax, car lorsque j’avais fini le premier Poungi cela m’était apparu comme une évidence de prendre un pseudo débile, et ensuite quand j’ai fait ma première BD je suis revenu à mon vrai nom, ce qui m’est apparu aussi comme une évidence !!!

Sceneario.com : Votre actualité, c'est Le goût du chlore... Comment vous est venue cette idée de scénario et quelle est la part autobiographique de ce récit ?!

Bastien Vivès :
J’ai écrit cette histoire en juin 2007 durant Hollywood Jan et tout est allé très très vite car suite à certains évènements, il fallait que je m’occupe [...]

Lire la suite ›