LAST MAN #5 Volume 5

voir la série LAST MAN
Dessinateurs :




Scénaristes :




Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Action

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782203078499

Résumé de l'album Volume 5

Dans le village, l'absence de Marianne et d'Adrien commence à peser sur les uns et les autres, mais ce sont surtout les conseillers du roi qui veulent s'en servir pour le pousser à montrer la victoire de Richard du doigt et le rendre responsable de tout les maux qui semblent se profiler. Pendant ce temps le petit Adrian décide d'abandonner le tournoi. Pour l'empêcher de complètement s'aliéner la foule et les hommes de Milo Zotis, Richard intervient, provoque un duel avec un autre adversaire et pousse ainsi le petit garçon à venir le secourir dans un magistral combat alterné ! Toutefois, il faut ensuite fuir et cela ne va pas être facile...

Par Fredgri, le 24/07/2014

Notre avis sur l'album Volume 5

Ce nouveau volume de LastMan démontre bien tout le dynamisme et toute la complexité de cette passionnante série qui ne cesse de gagner en qualité, en profondeur au fur et à mesure !
Car la recette fonctionne à merveille. Un zeste de combat, de course poursuite, de belles filles, de mystères qui s'épaississent, avec pas mal de nouveaux éléments, de nouveaux enjeux. Je ne sais pas jusqu'à quel point tout était réellement calculé, mais en attendant cela reste une bande dessinée d'excellente facture, très entraînante.

Les auteurs, Vivès, Balak et Sanlaville s'éloignent légèrement d'Adrian et de Marianne, en s'ouvrant, dans ce volume, sur le reste de l'univers. Ils reviennent sur la vallée, sur ses habitants et montrent que l'inquiétude gronde, que la victoire puis la disparition de Richard ont marqué les esprits d'une part mais surtout que la superstition des uns est alimentée par le machiavélisme des autres. Pendant ce temps là, on revient vers le schéma de la course poursuite et c'est le moyen d'amener quelques nouveaux personnages, des retournements de situation qui permettent de redistribuer les cartes, de bouleverser le jeu, quitte à se débarrasser de quelques éléments importants !

Le scénario est donc assez adroit, du bon mainstream qui ne s'arrête pas une seconde, très énergique (à l'image des interventions d'Adrian sur le ring, époustouflantes !) avec un zeste de fan service délectable, ponctué de petites références dans les coins.

LastMan reste donc une très bonne série que je vous conseille vivement. D'autant qu'elle reste très régulière. Le rendez-vous parfait !

Par , le

Les albums de la série LAST MAN

Nos interviews liées

Bastien VIVES avec amour et amitié

Sceneario.com : Bastien, voici Amitié étroite ton nouvel album chez KSTR. Qu'est ce qui fait que tu te lances sur une histoire comme celle que tu as écris?
Bastien Vives : tout d’abord j’avais envie de parler du mythe de la relation amicale fille-garçon. Puis de retourner à une ambiance plus proche de elle(s) avec des personnages qui existent, qui ont une identité.


Sceneario.com : ce sont des évènements de ta vie qui te font écrire ?
Bastien Vives :
non pas forcément, on va dire que les sentiments, et les choses dans lesquels j’ai envie de me plonger sont liés à l’esprit du moment, par exemple actuellement je raconte une histoire avec des armées romaines, car l’épique me passionne au plus au point en ce moment.


Sceneario.com : alors fiction ou réalité ? Quelle est la part de réalité dans tes histoires ?
Bastien Vives :
certaines situations sont inspirées de moments vécus, ensuite tout est romancé, au niveau des attitudes et des réactions, des regards [...]

Lire la suite ›

Bastien Vivès, suite à la parution de Le goût du chlore chez KSTR

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous rappeler dans quelles conditions Chanmax (le pseudo sous lequel vous avez signé Poungi la racaille) a laissé la place à Bastien Vivès ?

Bastien Vivès :
Bonjour ! Je m’appelle Bastien Vives, j'ai 24 ans, je mesure 1m76, je suis brun, yeux marrons, j’aime le sport, le cinéma, la musique et rigoler entre amis. J’avais utilisé le pseudo Chanmax, car lorsque j’avais fini le premier Poungi cela m’était apparu comme une évidence de prendre un pseudo débile, et ensuite quand j’ai fait ma première BD je suis revenu à mon vrai nom, ce qui m’est apparu aussi comme une évidence !!!

Sceneario.com : Votre actualité, c'est Le goût du chlore... Comment vous est venue cette idée de scénario et quelle est la part autobiographique de ce récit ?!

Bastien Vivès :
J’ai écrit cette histoire en juin 2007 durant Hollywood Jan et tout est allé très très vite car suite à certains évènements, il fallait que je m’occupe [...]

Lire la suite ›