LARGO WINCH #17 Mer Noire

voir la série LARGO WINCH
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Action

Aventure

Classique

Sortie :
ISBN : 9782800147574

Résumé de l'album Mer Noire

Le FBI a enquêté sur une malversation financière qui désigne Largo Winch comme le commanditaire d'un meutre... Réussissant à s'enfuir, c'est direction la Mer Noire que Largo Winch va partir, pour tenter de découvrir qui se cache derrière ce complot.

Par Aub, le 06/11/2010

Notre avis sur l'album Mer Noire

Encore un tome...
Encore de l'action...
Encore du Largo...
Encore du plaisir... et c'est bien ça le principal, lorsque l'on attaque une bande dessinée : c'est de prendre du plaisir à la lecture. Avec Largo Winch, je n'ai jamais été déçu, et ce n'est pas ce 17° opus qui va me faire mentir !

Avec un énorme talent Jean Van Hamme, le scénariste, nous ouvre les portes de cette nouvelle histoire par un courrier que Largo Winch a fait à l'ensemble des collaborateurs de son empire économique. Rapide résumé et adroite explication de la déroute boursière qui nous fit tomber dans la crise économique de ce début de siècle, Jean Van Hamme réalise un subtil mélange d'actu économico-politique pour emmener Largo dans un trafic d'armes, le plongeant jusqu'au terrorisme international !

Avec une narration hyper rythmée, des personnages des anciens tomes qui réapparaissent, des rebondissements à tout va, des complots qui cherchent à déstabiliser notre ami Largo Winch, mais qui jamais ne le découragent, et toujours l'entraînent dans des scènes d'action très dynamiques.

A plusieurs reprises, Largo, semble très inspiré par les jeunes femmes, il en arrive même à faire de l'ombre à James Bond ! Bien loin des talents indéniables de son ami Simon, Largo est le genre d'homme pour lesquels de nombreuses femmes se battent... et pas uniquement pour son argent. Sans tomber dans la caricature, Largo Winch est un séducteur, mais un homme dur en affaire qui ne donne pas son corps à n'importe quelle fille de passage.

A noter aussi quelques planches très originales dans ce tome, avec 3 pages d'interviews présentées sous forme de texte uniquement. Une manière d'en raconter un maximum, sans n'avoir que des bulles dans des cases présentant des journalistes posant des questions à Largo. Cela aurait été répétitif, lassant et sans intérêt, alors que le choix des auteurs de mettre cette interview sous forme de texte permet de s'attarder sur l'histoire et d'en apprendre énormément sur la conception et l'approche économique choisie par Largo Winch pour son groupe. Une façon supplémentaire de donner l'impression que Winch existe vraiment...

En résumé, un nouvel opus des aventures de Largo Winch, comme on les aime et que les lecteurs du magazine Challenge, pour cet album encore, ont eu l'occasion de découvrir en avant-première.
 

Par , le

Oui, tous les ingrédients sont là... Mais sans vouloir critiquer le très grand scénariste qu'est Jean Van Hamme, je trouve que la série ne se renouvelle pas... Encore un complot visant à déstabiliser le groupe Winch, encore un Largo se battant seul (ou presque) contre tous, etc. ...
J'ai quant à moi le sentiment que l'on a pris tout ce qui faisait le succès interplanétaire d'une série phare et qu'on nous le ressert en bloc en y injectant l'aspect "état du monde de nos jours".
Et que dire de cette interview, il est vrai habilement présentée et pour le moins originale dans un album de BD. Largo, fidèle à lui-même, lave plus blanc que blanc, et grâce à quelques mesures bien "démago." (telles que la baisse de moitié des revenus de ses dirigeants, le "low cost", la réinsertion de ses employés sur ses fonds propres, etc. ...) sort presque sans heurt son groupe de la crise. Car bien entendu, il l'avait aussi "vue venir"...
Mais bon, ne gâchons pas notre plaisir, il y a toujours de l'efficacité dans les albums de Largo, il y a toujours de l'action, toujours de belles femmes... Bref, c'est toujours très efficace.
Néanmoins, personnellement, j'aimerais bien y voir un peu plus de nouveautés...

Par , le

Les albums de la série LARGO WINCH