LANS SIRLING #2 Sur les rives du Nako

voir la série LANS SIRLING
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302001862

Résumé de l'album Sur les rives du Nako


Lans Sirling a atteint une certaine notoriété sur les terres d'Arakia depuis qu'il sort victorieux de toutes les rencontres de traks auxquelles il participe. Mais le plus dur reste à faire, car se profile à l'horizon le combat qui doit l'opposer à Struder Sin Norilsky, champion du pays d'Eryio. Souhaité par les deux pays qui portent au pinacle leurs combattants respectifs, ce duel est également l'occasion, pour ses nations et pour leurs dirigeants, d'appliquer une nouvelle politique intérieure et extérieure que les deux sportifs vont devoir, malgré eux, représenter.
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Sur les rives du Nako


Jean-Charles Gaudin est à l'honneur en ce début d'année 2009. Si ce mois de février a vu se clôturer sa trilogie "Le feul", au mois de novembre de l'année dernière, il produisait la suite de "Lans Sirling", un récit aux ambiances "gladiatoriennes".

Si j'avais eu quelques difficultés de lecture dans le premier tome, "Sur les rives du Nako" dissipe quelque peu mon inquiétude, peut-être parce que je commence à me familiariser avec ce monde imaginaire où Nolyaks, Stintlers, Kilks et Altyans vivent dans une harmonie précaire. Ce deuxième opus traite en parallèle les destinées des deux personnages taillés dans la masse que tout sépare hormis le sport qu'ils pratiquent à savoir le traks. Jean-Charles Gaudin prend son temps pour installer sa fiction. A ce titre, il joue généreusement sur les péripéties propres à chacun de ses protagonistes et également sur l'aspect psychologique et affectif de ces derniers.

Par ailleurs, il englobe ses deux héros dans une sorte d'intrigue politique dictatoriale qu'il expose progressivement en faisant immerger une menace perpétrée par l'ordre nouveau qui s'installe. On comprend aisément que les deux adversaires ont un rôle à jouer dans cet avènement qui va, bien sûr, bouleverser leurs destinées.

"Sur les rives du Nako" est l'épisode de la rencontre que l'on attendait impatiemment qui va se dérouler sans rebondissement extrême mais selon un plan bien maîtrisé. Le scénariste joue sur les contrastes et la symbolique, et nous sensibilise à des dialogues lourds de conséquences dont certaines réflexions ont déjà été prononcées dans notre Histoire.

Christophe Picaud maintient son cap en réalisant des graphiques bien sympathiques, dans lesquels les deux adeptes du traks crèvent les vignettes de leurs muscles rebondis. Les combats sont percutants, la sensation de puissance étant bien représentée. Les personnages sont expressifs (les femmes sensuelles) et traduisent correctement les sentiments. Les décors sont à la fois simples et travaillés, et se distinguent généreusement malgré une colorisation un peu trop riche à mon goût.

A noter qu'une opération promotionnelle menée conjointement par Sceneario.com et Soleil permet au lecteur qui ne connaît pas la série d'obtenir les deux épisodes au prix d'un seul album. C'est cool ça, non ? Alors, si vous aimez les ambiances de péplum, pourquoi ne fouleriez-vous pas l'arène au côté de "Lans Stirling" ?
 

Par , le

Les albums de la série LANS SIRLING

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›