LANFEUST MAG' #112 L’aventure Kojak like

voir la série LANFEUST MAG'
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Magazine

Sortie :

Résumé de l'album L’aventure Kojak like

Au sommaire du Lanfeust magazine ce mois-ci :
Les Naufragés d’Ythaq par Arleston et Floch
Elixirs par Arleston et Varanda
Home par Herrero Galàn et Arnàiz Parrondo
Les Conquérants de Troy par Arleston et Tota
Pirates des 1001 Lunes par Alliel, L'Hermenier et Demare
Samurai par Di Giorgio et Genêt
Lanfeust des Etoiles par Arleston et Tarquin

Par Vincentb, le NC

Notre avis sur l'album L’aventure Kojak like

Pour la rentrée, à défaut de s’être fait tout beau avec cette couverture représentant une Granite vraisemblablement frileuse (attention aux détails), le Lanfeust mag’ s’est surtout fait double.
En effet, vous trouverez chez votre libraire préféré non seulement ce numéro 112, mais aussi un ovni appelé Lanfeust Pulp n°.1, qui est en fait une version allégé de ce magazine (exit les rubriques pour laisser place à la BD).

Bref, retournons à notre Lanfeust mag’ complet. Les nombreuses séries achevés dans le mag’ d’été laissent place à Home, une nouvelle série du catalogue Soleil au graphisme bien sympathique, et Pirates des 1001 Lunes, la série qui laissera de nombreux auteurs s’exprimer, dont nous avons ici six pages formant un petit récit apparemment complet.
A part ces nouveautés, Samurai, la série de Di Giorgio et Genêt, semble bien seul face aux quatre dernières séries signés Arleston.

Du côté des gags, notons le retour bienvenu des Petits Diables, bien que hors de la ligne éditoriale du magazine. Notons également le départ, qui ne sera, je pense, que très peu regretté de la série Pet Girls. A par cela rien signalons une nouvelle série de gag, dont ce premier dure 3 planches (ce qui aurait pu être condensé pour une utilisation en temps que gag) appelé Albesa Girls. En plein dans le mythe, l’exellente série de Bast et Matyo, commence avec ce numéro à s’attaquer à un autre mythe : Le Corbeau et le Renard. En un mot : jubilatoire, comme chaque début de nouveau mythe.

On se contentera au niveau des récits complets, outre Pirates des 1001 Lunes, de la fin d’Indiana Dom.

Les rubriques du mag’ sont toujours présentes et bien présenter. Parmi elle une planche de jeux préparée par Dav ne manquera pas d’étonner. Serait-ce une livraison trop tardive destiné au mag’ d’été qui en manquait ?

Un nouveau numéro de Lanfeust mag’ dominé par les séries d’Arleston (encore une fois, mais de nombreux fans s’en rejouirons à coup sur). D’ailleurs, le passage de Lanfeust des Etoiles publié fera sûrement parler de lui sur les forums à la sortie de l’album…

Par , le

Les albums de la série LANFEUST MAG'