Lanfeust : Il était une fois Troy

Dessinateurs :







Scénaristes :




Coloristes :



Éditions :

SOLEIL

Collection :

Beaux livres

Genre :

Beaux livres

Document

Sortie :
ISBN : 9782302008717

Résumé de l'album Lanfeust : Il était une fois Troy

Lanfeust est une bande dessinée marquante à plus d’un titre. Tout album confondu, on arrive à près de 900 pages d’aventures que ce soit sur la  planète Troy ou dans les étoiles.

Ainsi, la fin du dernier cycle Lanfeust des Etoiles est ainsi l’occasion de dresser un bilan sur une série et un univers riche d’une cinquantaine de bandes dessinées, de jeux videos, de jeux de rôles…

Et c’est l’occasion pour une trentaine d’auteurs de donner leurs points de vue sur Lanfeust. Ce livre est une compilation d'entretiens réalisés par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault

Par Eric, le 06/01/2010

Notre avis sur l'album Lanfeust : Il était une fois Troy

Au départ, je n’étais pas très  chaud pour acheter ce gros album. Il est cher, il prend de la place et ce n'est pas de la bande dessinée. Mais. Mais quel régal à sa lecture. Le fil conducteur de ce dernier c’est Lanfeust et la  planète Troy. Tarquin et Arleston reviennent sur chacun des albums des trois cycles pour les disséquer. Et on apprend énormément de choses sur leur genèse, sur l’évolution du style de Tarquin, sur les changements de coloristes et sur la construction d’un cycle de Lanfeust en général. Et sur ces parties là, c’est Tarquin qui parle le plus (ceux  qui l’on vu en dédicace, doivent sourire à  cette évocation). Arleston, lui, reprend la main ou la voix, pour évoquer les séries qui sont nées pour enrichir la mythologie du monde de Troy et les produits dérivés de cette franchise. Et avec cet album, c’est l’occasion pour revenir également sur les flops de cet univers. C’est essentiellement les jeux vidéo qui sont sortis en 2008. Pour le reste, Troy est une success story emportée par la locomotive Lanfeust.

Quand on lit cet ouvrage et que l’on voit les auteurs qui  réagissent sur le dessin ou le scenario de ces séries, je ne peux m’empêcher de revenir moi aussi sur ce que j’ai connu avec Lanfeust. Tout d’abord au-delà de la série avec ces jeux  de mots et son épopée ce sont  des personnes que j’ai découvert. Chez Sceneario, nous sommes plusieurs à être fans de cet univers et certain le sont depuis le premier tome de Lanfeust de Troy. Moi j’ai découvert la bédé pour mes 25 ans, il y a une dizaine d’années maintenant avec Les Pétaures se cachent pour mourir. Et cet ouvrage m’a redonné l’envie de me plonger de nouveau dans les tomes de Lanfeust de Troy, de Lanfeust des Etoiles et de Lanfeust Odyssey. Que dire de plus que les auteurs qui sont intervenus dans cet album ont pu dire et en mieux. Cet ouvrage est imposant et en impose. C’est une mine d’information pour ceux qui veulent savoir ce qui se cache derrière le monde de Troy.

Par , le

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Olivier VATINE et son Niourk

Interview d'Olivier VATINE durant le Festival Quai des Bulles en octobre 2012



Interviewer: Olivier
Images, son et montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

DANY pour Les Guerrières de Troy chez Soleil

SCENEARIO.COM : Bonjour Dany. Comment  êtes vous arrivé sur cet album?
DANY : J'ai accepté cet album et ceux qui vont suivre dans cette collection " Les Guerrières de Troy " pour deux raisons :
1° mon amitié avec Christophe . Nous nous connaissons depuis 15 ans et nous partageons les mêmes goûts pour les bonnes choses de la vie.
2° je n'avais jamais abordé l'heroic-fantasy et j'aime bien faire des choses nouvelles pour moi. Quand il m'a proposé de travailler ensemble, dès que j'ai eu un moment de libre, on l'a fait . SCENEARIO.COM : Est-ce une série que vous connaissiez avant de travailler dessus ?
DANY :Je connaissais bien sûr le monde de Troy . SCENEARIO.COM : Comment s’est opérée votre association avec le duo Arleston/Mélanÿn ?
DANY : Pas de problème majeur dans la collaboration avec Arleston et Mélanÿn [...]

Lire la suite ›

Olivier Vatine

Sceneario  : Bonjour Olivier, tu es dessinateur, scénariste, éditeur et ton actualité est assez chargée en ce début d’année.
Olivier Vatine : Oui, un peu. Sceneario : Tu viens de sortir avec Yian Yi au dessin un album qui s’intitule 9 tigres, est-ce que tu peux nous le présenter ?

Olivier Vatine : Il vient de sortir chez Delcourt et le pitch c’est l’histoire d’une tueuse un peu surdouée qui travaille pour une triade asiatique de Hong kong.
Lors de sa dernière mission, elle apprend qu’elle est manipulée depuis son enfance et elle est retournée par sa victime, post mortem, elle est retournée donc, et elle accepte d’accomplir la vengeance de cette dernière, qui se trouve être sa grand-mère qui faisait partie des 9 tigres au départ [...]

Lire la suite ›

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›

Interview de Dav

Sceneario.com: Comment es-tu arrivé à faire de la bande dessinée ? Dav : J'avais besoin d'argent (rires) !
Non en fait, j'ai toujours voulu travailler dans le dessin depuis le collège. Je ne savais pas trop pour faire quoi au final, mais ça semblait amusant. Ma mère, qui voulait absolument que j'ai un métier sérieux, me disait de faire en sorte d'être prof de dessin. Du coup, je suis resté dans un cursus où on faisait des filières artistiques. Au lycée, j'étais en arts plastiques. En première, j'ai rencontré Cyril Trichet qui était à l'internat avec moi. C’était aussi un jeune dessinateur de bande dessinée. Sceneario.com: Qui a bien progressé aussi (rires) ! Dav : Oui, n'est-ce pas ? A l'époque, il connaissait déjà Didier Crisse via un groupe de dessinateurs vendéens qui se retrouvaient à la Roche-sur-Yon [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-Louis Mourier

Sceneario : Comment es-tu arrivé dans le monde de la bande dessinée ?
Mourier : A la base, j'ai toujours voulu en faire. Mon père était un grand lecteur de bande dessinée et j'ai grandi entouré de beaucoup de bandes dessinées et comme je l'ai déjà dit dans d'autres interviews, il y avait un peintre officiel de la marine, Jean-Louis Paguenaud, qui habitait au dernier étage de l'immeuble de mes grands-parents à Limoges et qui payait son loyer en tableau. Mon père a attrapé le virus du dessin et de la peinture avec lui.

Sceneario : Ton père dessinait aussi ?
Mourier :
Ce n'était pas son travail, il était pharmacien mais il dessinait très bien et il adorait la bande dessinée et les illustrations et quand en tant que gamin, tu grandis au milieu de tout ça, tu as le terreau qu'il faut (rires).

Sceneario : Et comme études ?
Mourier :
Je suis entré aux arts appliqués au niveau de la seconde [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›