LANFEUST DES ETOILES #3 Les Sables d’Abraxar

voir la série LANFEUST DES ETOILES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Humour

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2845656831

Résumé de l'album Les Sables d’Abraxar

On retrouve après son évasion Lanfeust et ses acolytes sur la planète Dezunge. Planète plus connue par les forces de Merrion sou le nom d'Abraxar.
Etant pourvue d'un intense champ magnétique bloquant toute technologie. Un havre de paix (si l'on peut dire)pour des rebelles en guerre contre le prince Delhu. Lanfeust et ses amis traversent ainsi diverses contrées afin de rejoindre la base des rebelles afin de s'extirper de cette planète et accessoirement de sauver la galaxie.

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Les Sables d’Abraxar

Un seul mot permet de résumer ce tome : enfin!
Enfin ? Car on connaît la mission qui incombe à notre Lanfeust. Bon c'est en parti de sauver la galaxie, mais maintenant la menace n'est plus fantôme.
Après une allusion au maître du jeu de Iain M.Banks dans le tome 2, ici on trouve des allusion en vrac à Hyperion, Dune et Moby Dick. Quoique pour cette dernière les fans d'Arleston verront plutôt un clin d'oeil aux Feux D'Askell. On pourrait ainsi parler de manque d'imagination, moi j'y vois plutôt un hommage à cette série que l'auteur refuse d'oublier, donc moi je retiens Moby Dick.
Quoiqu'il en soit, c'est un bon tome, tome dans lequel il faut aider la NASA : -) .
C'est le meilleur tome de la série et on a hâte de voir le tome 4.

Par , le

Dans ce troisième tome des aventures étoilées de Lanfeust, on retrouve partiellement les éléments qui ont fait le succès de la série initiale. De l’humour, de l’action, de l’aventure… Trois éléments (auxquels on peut ajouter le retour aux premiers plans de Lanfeust aux dépens de Hébus – merci B’iatch !) que l’on ne retrouvait que trop peu dans les deux épisodes précédents. On peut cependant se demander si ce retour aux sources n’est pas dû au simple fait que les héros évoluent sur une planète dépourvue de technologie avancée comme c’était le cas pour Troy. Cela dit, l’album fait montre d’indéniables qualités visuelles, notamment lors de la traversée d’une mer de sable au sens littéral du terme.
En espérant que la suite soit à la hauteur de cet album qui redonne un peu de crédit à l’idée d’Arleston de donner suite à la série initiale qui se suffisait très bien à elle – même.

Par , le

Les albums de la série LANFEUST DES ETOILES

Nos interviews liées

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›